Fermer la publicité

« La région doit entrer dans les radars mondiaux »

le 30 mai 2017 - Julien THIBERT - Collectivités

« La région doit entrer dans les radars mondiaux »

Présentant la nouvelle agence régionale de l'économie le 18 mai, Laurent Wauquiez a insisté sur son positionnement clairement tourné vers l'international.

« On ne va pas refaire un ERAI bis » commente l’un des membres de l’équipe rapprochée du président de l’exécutif régional. Ayant appris de l’expérience funeste de l’ancienne agence économique internationale, le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes mise cette fois-ci sur une agence « ouverte ».
Ouverte car pour le développement des entreprises à l’international, les points d’entrée seront multiples : chambres consulaires, syndicats patronaux… Cette démarche innovante devrait déboucher une « team Auvergne Rhône-Alpes ».
Chasser en meute, c’est bien là le leitmotiv de l’équipe dirigeante de l’Agence, formée de Jean-Dominique Sénard, président du groupe Michelin et co-président de l’Agence aux côtés de Laurent Wauquier et de Gérard Guyard président de Gravotech qui endossera le rôle de président du directoire.
L’ambition est forte, et les moyens au rendez-vous : 100 millions d’euros de budget d’accompagnement et 10 millions d’euros pour le fonctionnement de l’Agence par an. Présente à travers des antennes départementales, celle-ci aura deux points d’attache : Lyon et Clermont-Ferrand.
« Nous avons de l’or entre les mains, notre objectif est de faire rayonner notre région à l’international pour qu’elle devienne leader dans le développement de l’économie nationale.  Elle doit entrer dans les radars mondiaux. Il faut donc créer un climat favorable à la création d’entreprises et d’emploi » explique L. Wauquiez. Les objectifs sont précis : augmenter le nombre d’ETI (actuellement 3 000 en région), passer le cap des 150 start-up incubées par an, créer 10 000 emplois dans le numérique et 10 000 autres dans le tourisme.
A l’image des grandes régions européennes, Bavière, Catalogne ou Lombardie, Auvergne Rhône-Alpes s’inscrit dans une démarche conquérante, s’appuyant sur un savoir-faire et une base industrielle solide pour densifier le tissu économique local et devenir, in fine, vraiment compétitive.
Julien Thibert


 

Une agence tournée vers l’international

La région acte sur une action à l’internationale au travers cinq principes directeurs :

- Rendre visible et coordonner les actions à l’international des différents acteurs régionaux
- Donner la priorité à l’internationalisation des PME et ETI
- Accompagner individuellement les meilleurs potentiels
- Privilégier un accompagnement de haut-niveau, cibler sur le long terme des entreprises et de leurs dirigeants
- Décloisonner et favoriser les interactions entre nos grands groupes, leader à l’international et les ETI et PME.





Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide