Fermer la publicité

Laurent Wauquiez dévoile ses ambitions pour l'industrie

le 16 juin 2016 - Jacques DONNAY - Entreprise de la semaine

Laurent Wauquiez dévoile ses ambitions pour l'industrie
© : DR

Socle du développement économique de Rhône-Alpes, l'industrie reste une priorité dans le projet de la nouvelle région élargie à l'Auvergne. Laurent Wauquiez, son président, entend le démontrer avec une feuille de route en 4 points pour aller vers une industrie du futur conquérante.

Mercredi 15 juin, à l’Hôtel de Région, Laurent Wauquiez a enfilé son bleu de travail. Au moins symboliquement. Car c’est pour défendre ses ambitions en matière industrielle, que le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait convié, avec le concours de l’ARDI (Agence Régionale du Développement et de l’Innovation), quelque 200 chefs d’entreprises pour une journée consacrée à l’industrie du futur. Une journée placée sous le signe de la mobilisation de toutes les forces économiques régionales, mais aussi sous celui de l’international, puisque les représentants des 4 Moteurs (Bade Wurtemberg, Lombardie, Catalogne, Auvergne-Rhône-Alpes) et l’ambassadeur de Chine étaient également présents au siège de la Région.


« Depuis 15 ans, on ne cesse de répéter qu’il faut abandonner toute ambition industrielle dans notre pays, s’est agacé Laurent Wauquiez. Dans une région comme la nôtre, dont le passé est riche de grandes sagas qui marquent encore notre territoire, il est inconcevable de penser que l’industrie n’y a pas sa place aujourd’hui. L'industrie est le seul terreau qui crée de la valeur et de l’emploi. »


Pour donner plus de poids à son propos, le président de la Région a présenté une feuille de route en quatre points, qui constituent ses priorités stratégiques : accompagnement des grosses PME et des ETI dans leurs investissements industriels ; appui à ces mêmes entreprises dans leurs démarches pour trouver et former les jeunes qui viendront soulager les marchés en tension ; aide au développement de l’écosystème et soutien marqué à toutes les démarches visant à le conforter ; développement à l’international en s’appuyant sur les fonds européens que les pays voisins n’hésitent pas à solliciter.


Pour mettre en œuvre ce programme, Laurent Wauquiez entend porter sur les fonts baptismaux une « agence unique, gérée sur le modèle du privé, avec un impératif de résultats. » Cette structure, dont les contours n’ont pas encore été précisés, devra simplifier les démarches des industriels, confrontés aujourd’hui à un maquis inextricable d’aides et d’interlocuteurs. « L’avenir de l’Europe n’est pas de devenir un continent de consommateurs, mais de rester un continent qui innove et qui produit », a-t-il conclu. Reste maintenant à passer du discours à l’action.


 

Quatre priorités pour l’avenir

Accompagnement des grosses PME et des ETI dans leurs investissements industriels, car ce sont ces entreprises qui ont besoin de l’appui de la Région pour gagner des parts de marché à l’export. Les grandes entreprises et les petites PME ne seront pas oubliées, mais la Région les accompagnera par d’autres moyens, plus en rapport avec leurs besoins réels.


Appui aux grosses PME et aux ETI dans leurs démarches pour trouver et former les jeunes qui viendront soulager les marchés en tension. Un partenariat devrait être précisé avec Michelin, qui propose de créer un centre de formation généraliste dédié aux métiers industriels.


Aide au développement de l’écosystème et soutien marqué à toutes les démarches visant à le conforter. Le président de la Région souhaite favoriser « la chasse en meute » et entend pour cela renforcer les relations entre les différents acteurs actifs sur le terrain. Les grands groupes présents en région seront mis à contribution pour impulser cette démarche. « On ne perd jamais à faire fructifier son écosystème régional », affirme Laurent Wauquiez.


Développement à l’international en s’appuyant sur les fonds européens que les pays voisins n’hésitent pas à solliciter. Le président de la Région souhaite également, dans ce cadre, favoriser les rapprochements entre les clusters des 4 Moteurs.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide