Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

197 entreprises créées grâce à Beelys

le - - Services

197 entreprises créées grâce à Beelys
Alain Asquin, directeur de Beelys

Le Peptite (Pôle étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat) Beelys, porté par l'Université de Lyon depuis 2014, fait partie intégrante du paysage entrepreneurial de Lyon et Saint-Etienne. Ses actions ont permis de sensibiliser quelque 25 000 étudiants en trois ans et de susciter des vocations entrepreneuriales.

« Beelys est beaucoup plus qu'un "Pepite". Aujourd'hui, il est un véritable outil de formation et d'accompagnement des jeunes entrepreneurs, étudiants dans un des établissements de l'UDL, d'autres écoles ou de jeunes diplômés. Sa vocation est de détecter les talents entrepreneuriaux », commente Alain Asquin, directeur de Beelys.

Les trois premières années ont vu la création du concours Campus Création, avec près de 2 100 étudiants dans ce programme de création d'entreprise fictive, du concours Jeune entrepreneur de l'année destiné aux créateurs de start-ups de moins de trois ans pour les soutenir en phase d'accélération, et de multiples autres actions en faveur de l'entrepreneuriat pour les jeunes. Beelys comptabilise près de 200 start-ups créées en trois ans.

L'avenir de Beelys passe par l'accès pour ces porteurs de projets aux outils de prototypage et fablabs disponibles sur le site Lyon/Saint-Etienne grâce à une convention d'utilisation de ces matériels signée en 2016 entre Beelys et les fablabs.

En 2017, le Pepite regarde du côté de l'international. « Des accords ont été signées avec l'accélérateur de création d'entreprises technologiques de Sherbrooke au Canada afin de stimuler la mobilité internationale pour les entrepreneurs qui le souhaitent », avance Alain Asquin. L'action est soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui finance 50 bourses par an.

Le succès du dispositif, « nous sommes le premier Pepite de France en nombre d'étudiants-entrepreneurs », tient à la coopération entre le monde académique et le monde économique, favorisé par le statut national étudiant entrepreneur (SNEE) et le diplôme étudiant entrepreneur (D2E). En 3 ans, 850 étudiants se sont portés candidats au SNEE et 300 porteurs de projets ont intégré le programme D2E. « Pour l'année universitaire 2017-2018, 120 à 160 étudiants intégreront le programme D2E », affirme Alain Asquin.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide