Fermer la publicité

Hors des sentiers battus avec Jean-Philippe Dartevel dans "Les Sous bois de l'Europe symphonique"

le 02 juin 2017 - Eric SEVEYRAT - Cinéma / Livres

Hors des sentiers battus avec Jean-Philippe Dartevel dans "Les Sous bois de l'Europe symphonique"
DR - L'auteur Jean-Phillipe Dartevel

Le meilleur des livres sur la musique est certainement celui qui donne envie d'écouter ladite musique. Les Sous-bois de l'Europe symphonique est de ceux-là !

Quelle belle résonance historico-politique dans ce titre ! L’ouvrage de Jean-Philippe Dartevel se lit comme un roman, ou plutôt comme un recueil de nouvelles où l’on peut picorer à l’un ou l’autre de ses chapitres, pour se plonger dans le récit des connexions, des vies croisées des musiciens, et des influences multiples.

On voyage ainsi du fin fond de la Russie jusqu’au Sud de l’Espagne en passant par l’Allemagne, la France, jusqu’en Suède et en Turquie... Le tout sur plus d’un siècle depuis la seconde moitié du XIXe.

Cinq ans de labeur, de recherches, d’écoutes, de recoupements, et d’écriture ont été nécessaires à ce travailleur inlassable et perfectionniste, qui n’a pas hésité à se déplacer jusqu’en Scandinavie pour les besoins de l’ouvrage. Auteur de nombreuses conférences sur Berlioz, Wagner, Meyerbeer, d’Indy ou Prokofiev, J.-P. Dartevel vit en Cévennes gardoises, il est un habitué de la région lyonnaise et de ses lieux de musique, notamment sur les traces du maître de la Côte-Saint-André.

Bien sûr, il manquerait un CD accompagnant le livre, pour prolonger la lecture, mais on imagine la perplexité de l’auteur s’il avait fallu faire un choix de quelques morceaux parmi les centaines d’oeuvres citées en références. Du reste, quelques recherches sur Internet permettent de découvrir nombre d’entre elles assez aisément. Cette promenade en sous-bois nous fait déambuler hors des sentiers battus par les Wagner, Beethoven, et Berlioz. J.-P. Dartevel met notamment en perspective l’influence allemande, très prégnante dans la musique symphonique. Il évoque dans le détail la Russie des Rimsky-Korsakov et autres Balakirev, et bien sûr la musique française, très marquée par Vincent d’Indy (compositeur de La Symphonie cévenole).

L’un des rares, selon J.-P.Dartevel qui a réussi à s’affranchir de l’influence allemande, ou plutôt à la digérer intelligemment pour, dixit D’Indy lui-même : « …Avoir rempli ma mission d’artiste français … ». Avec un texte ciselé, précis sans être jargonnesque, un style fluide, J.-P. Dartevel nous ouvre des portes vers des mondes musicaux merveilleux, souvent inconnus de la plupart d’entre nous. Un travail impressionnant d’une érudition plaisante à lire.

Les Sous-Bois de l’Europe symphonique, 250 pages, 20€, ed° De la Fenestrelle www.editions-fenestrelle.com

 

 

 





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide