Fermer la publicité

Sincérité budgétaire

le 20 juillet 2017 - Julien THIBERT - Editos-Billets

.

On parle donc de 850 M€ de coupe dans le budget des armées qui ont amorcé une crise au plus haut sommet de l’Etat. Rappelons que cette somme correspond à 20% de l’effort demandé par le chef de l’Etat à l’ensemble des ministères. Le budget de la Défense n’est donc pas le seul impacté et participe même d’une démarche globale. Rappelons aussi, que cet effort porte principalement sur le financement des opérations extérieures de l’armée jusqu’alors soutenues par ce que l’on nomme la solidarité interministérielle. C’est donc bien la fin d’un système pour le coup inéquitable qui a précipité le départ du général de Villiers. Rappelons encore que cette coupe -devenue surmédiatisée- n’affecte en rien l’objectif de hausse du budget de la Défense qui atteindra 50 Md € en 2025 contre 32,7 Md € actuellement.
Alors beaucoup de bruit pour rien au sein de la Grande muette ? Parlons plutôt d’une réinvention d’un modèle de gestion d’argent public et par voie de conséquence de sincérité budgétaire.





Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide