Fermer la publicité

La navette autonome Navly poursuit sa route

le - - Actualité

La navette autonome Navly poursuit sa route

Lancée en septembre 2016 dans le secteur de la Confluence, l'expérimentation de navette électrique sans conducteur est prolongée jusqu'à fin 2018.

Navly, première desserte de transport public par véhicule électrique autonome sans conducteur, est née d'un partenariat entre la société Navya, spécialisée dans le développement de solutions de mobilités autonomes et le Groupe Keolis, leader français du transport urbain de voyageurs. L'expérimentation, soutenue par la Métropole de Lyon et le Sytral, a débuté le 2 septembre 2016, avec la mise en service de deux navettes électriques sans conducteur et totalement autonomes circulant en rotation entre la station de tramway T1 Hôtel de Région-Montrochet et la pointe de la Confluence côté Saône. Le transport gratuit de 22 000 passagers depuis cette date confirme le succès de cette première mondiale qui se prolongera au-delà de la période d'un an initialement prévue, après accord du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Cette deuxième phase, permettra d'améliorer le confort et le service pour augmenter sa fréquentation. « Navly était destiné au départ à transporter des salariés du secteur sur le dernier kilomètre de leur trajet. Mais l'intérêt suscité par le grand public et les touristes nous a conduit à la faire circuler aussi le samedi, » explique Christophe Sapet, président de Navya. Le développement de nouvelles fonctionnalités prévoit notamment le contournement d'obstacles fixes et l'accès aux personnes à mobilité réduite. L'application Navly va également permettre de visualiser en temps réel la localisation de la navette.

Loin d'avoir suscité un seul intérêt auprès des utilisateurs, Navly a été convoitée par 70 délégations françaises et internationales. « Lyon est la vitrine de cette nouvelle navette électrique autonome sans conducteur, une innovation qui sera essaimée dans le monde entier », se félicite Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral qui participe à hauteur de 100 000 € au financement de cette expérimentation. Les navettes Navly qui ont parcouru plus de 14 000 km sans incident majeur en un an, répondent aux enjeux de mobilité urbaine, d'amélioration de qualité de l'air et de développement économique de la ville intelligente. D'autres terrains d'expérimentations sont d'ores et déjà à l'étude au sein de la Métropole, plus précisément dans le quartier de Perrache.

A.G.-P.




Agnès GIRAUD-PASSOT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide