Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Adjugés !

le - - Enchères

Adjugés !
" Vega-Sakk ", tapisserie d'Aubusson de Victor Vasarely, adjugée 73 868 EUR (frais compris)

1 222 500 € ! C'est le total des adjudications atteintes (frais compris) les 27 et 29 janvier, lors de deux ventes proposées par le groupe Ivoire-Lyon. Etait dispersé à cette occasion un ensemble important d'art moderne provenant notamment d'une collection lyonnaise, mais également des pièces issues des arts décoratifs du XXe siècle.

Bien que le catalogue rivalise de signatures prestigieuses, celle de Bernard Buffet défrayait la chronique avec cette belle enchère (frais compris) à 226 612 € pour un Clown à la fraise, huile sur toile datée de 1998 initialement estimée entre 100 000 et 150 000 € par Olivier Houg, expert lors de cette vente. Plus tôt au catalogue, La ville en bord de mer, huile sur toile de Léopold Survage datée de 1916, dépassait également largement son estimation annoncée entre 60 000 et 80 000 € pour être finalement adjugée 112 680 € (frais compris) ; tandis que Le déjeuner sur l'herbe, une sérigraphie sur toile en diptyque d'Alain Jacquet signée et datée 1964, trouvait preneur à 70 112 € (frais compris), confirmant pour sa part à la hausse son estimation établie avant la vente entre 50 000 et 70 000 €.

Belles surprises pour suivre, avec cette adjudication à 87 640 € (frais compris) pour Interface, un ensemble de deux peintures sur bois et quatre photographies couleur contrecollées sur panneau, triptyque de Didier Roth et Richard Hamilton présenté sous forme d'emboîtage pour lequel on attendait initialement des enchères entre 15 000 et 20 000 € ; mais aussi pour Statistica 1961, composition d'affiches lacérées et collées sur toile de Mimmo Rotella attendue entre 20 000 et 30 000 € et finalement adjugée à 66 356 € (frais compris).

Au chapitre des arts décoratifs présentés le 29, on note les 73 868 € (frais compris) réalisés par Vega-Sakk, tapisserie d'Aubusson de Victor Vasarely tissée par Tabard Frères et Sœurs initialement estimée entre 10 000 et 15 000 € par Thierry Roche, expert lors de la vente du 29 ; tout autant que les 32 552 € atteints par un miroir « Cuvette » en céramique blanche légèrement craquelée de Georges Jouve pour lequel on espérait 4 000 à 6 000 €.

Mais aussi à Villefranche-Sur-Saône

De taille moderne et d'un poids de 10,40 carats, un diamant de couleur H Blanc et de pureté VS1 trouvait preneur le samedi 3 février à 200 000 € frais compris sous le marteau de Maître Gérald Richard à l'hôtel des ventes de Villefranche-sur-Saône. Sous le même marteau, on notait encore les 42 000 € (frais compris) atteints par une Nature morte aux pains et aux fleurs, huile sur toile de l'Ecole italienne du XVIIe siècle, tandis que Le Musicien aveugle, autre huile sur toile, était emportée à 19 000 € (frais compris).

Et pour en revenir aux bijoux, à noter enfin les 33 300 € (frais compris) réalisés par une paire de pendants d'oreilles en or blanc 18 K et diamants de 2,90 cts en extrémité dont la création remonte aux années 30.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide