Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Allyane innove dans le traitement des troubles de la motricité

le - - Economie

Allyane innove dans le traitement des troubles de la motricité
Brice Robert Photographe - Une séance, facturée 190 EUR, suffit souvent à faire disparaître la douleur et à redonner de la mobilité.

La start-up lyonnaise a développé un procédé unique de rééducation neuromotrice.

Certains patients font des centaines de kilomètres pour venir consulter. Troubles de la marche, hémiplégies, instabilité de la cheville… les inhibitions neuromotrices post-traumatiques dont ils souffrent les handicapent au quotidien et les techniques de rééducation classiques ont atteint leurs limites. Souvent en désespoir de cause, ils tentent la méthode Allyane, un procédé neurophysiologique qui agit sur les commandes motrices du cerveau. « Nous associons l'imagerie mentale et des sons de basse fréquence pour mettre le patient en situation de lâcher prise et permettre une reprogrammation du mouvement », résume Gilles Chaufferin, président d'Allyane.

Fruit de plusieurs années de recherche menées par des professionnels de santé et du sport, le procédé breveté a été mis au point par la société aixoise Activa Concept. Reprise en 2014 par Gilles Chaufferin, ancien directeur général adjoint de Boiron, et Paul Dorochenko, kinésithérapeute et ostéopathe, l'entreprise, rebaptisée Allyane, a poursuivi les travaux et ouvert en février son centre pour faire la preuve de son concept. Installé en bord de Saône, dans le 4e arrondissement de Lyon, le centre Allyane s'étend sur 400 m2 et dispose de 5 salles de soins où plus de 300 personnes ont déjà été traitées.

Une séance, facturée 190 €, suffit souvent à faire disparaître la douleur et à redonner de la mobilité. « Notre méthode fonctionne en interaction avec le patient et active en même temps les deux hémisphères du cerveau. D'un côté, notre protocole d'imagerie mentale efface le schéma moteur déficient et reprogramme le mouvement. De l'autre, des séquences de sons de basse fréquence, émises par notre équipement Alphabox, modifient l'état de vigilance du patient pour le rendre plus réceptif », explique Gilles Chaufferin. Victime d'un accident de moto il y a 7 ans, Arnaud a retrouvé la mobilité de son épaule. « Je ne pouvais plus lever mon bras gauche plus haut qu'un angle à 90°. Aujourd'hui, je le lève au-dessus de la tête », témoigne-t-il.

Pour permettre au patient d'accéder à son procédé, Allyane forme des médecins rééducateurs, kinésithérapeutes, ostéopathes… « Nous proposons un pack avec 3 jours de formation, mise à disposition de la machine Alphabox et accompagnement pour 330 €/mois », fait savoir le président. Une vingtaine de praticiens a déjà été formée, Allyane espère former une centaine de professionnels en 2018. Pour poursuivre son développement, la start-up de 12 personnes a réalisé une augmentation de capital de 1 M€ le mois dernier.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide