Fermer la publicité

Suzuki Swift : agile, plaisante

le - - Automobile

Suzuki Swift : agile, plaisante

Le segment B des citadines, façon Clio ou 208, accapare le quart des immatriculations en France. C'est dire son importance. Après deux modèles à succès et 120.000 immatriculations dans l'Hexagone, Suzuki a surtout tiré les enseignements du marché en n'offrant désormais pour la 3ème génération de sa Swift ni diesel ni coupé trois portes. Mais il propose par contre une hybridation légère peu onéreuse (moins de 1000 €)

Lancée au mois de mai, cette Swift 3 étoffe maintenant sa gamme en offrant des combinaisons associant une boite automatique ou son système Allgrip 4 roues motrices à ses moteurs performants. Une version sport est encore attendue au début de l'an prochain. Bâtie sur la plateforme de la Baleino, cette citadine de 3,84 m a perdu quelque 120 kilos en restant ainsi en dessous de la tonne, de 840 à 960 kilos selon les versions. Déjà agile, cette petite puce ne sera que plus facile à conduire et encore mieux appréciée.

Naturellement, elle a aussi fait toilette en offrant une nouvelle calandre en trapèze, façon Aston Martin, des phares effilés et surtout un ensemble de coloris permettant de larges combinaisons bicolores. Plus quatre teintes intérieures. Dissimulées dans les montants les commandes des portes arrière se font oublier en donnant l'impression d'un coupé.

Côté dimensions, cette Swift n'a pas cédé à l'inflation habituelle en perdant même un centimètre mais s'est élargie de 4 et légèrement abaissée. L'empattement a gagné 2 cm au profit de l'espace intérieur tandis que le coffre ajoute 54 litres aux 211 originels.

Petite puce agile et délurée en se faufilant avec adresse en ville, la Swift s'appuie sur deux motorisations essence, un 4 cylindres 1.2 de 90 ch ou un tout récent 3 cylindres 1.0 turbo Boosterjet envoyant 111 ch : 195 km/h en pointe et 10''6 de 0 à 100. Annoncée pour 4,3 litres de super, la consommation tourne dans la pratique autour des 6 litres avec des rejets de CO2 variant de 97 à 104 g selon les versions.

Le système hybride spécial Suzuki peut booster les deux motorisations. S'il se fait totalement oublier et ne nécessite aucune recharge, il améliore les reprises en participant à l'agrément de cette petite citadine, principalement avec le 3 cylindres. On aime entendre son crépitement. Juste ce qu'il faut pour accompagner la vivacité de ce poids plume. Freinage d'urgence, alerte de franchissement, aide au maintien dans la voie, régulateur de vitesse adaptatif, écran tactile de 7'' : cette Swift plébiscitée à 75 % par une clientèle féminine a décidément tout d'une grande.

Cette nouvelle génération propose 8 versions avec 5 modèles 1.2 combinant hybride, 4 roues motrices ou les deux (de 12.190 à 18.190 €) et 3 versions 1.0 hydride ou automatique (de 15 690 à 18 590 €)

UNE HYBRIDATION LEGERE

Le système hybride original par alterno-démarreur développé par Suzuki reste modeste puisqu'il ne fournit que 50 Nm de couple supplémentaire lors des accélérations mais il fonctionne au bon moment en apportant en outre une économie pouvant aller jusqu'à 1 litre de super en ville. La batterie auxiliaire lithium-ion, placée sous le siège du conducteur, se recharge automatiquement à chaque ralentissement ou freinage avant de restituer cette énergie gratuite qui peut également compléter la charge de la batterie principale au plomb.




Michel MALHOMME
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide