Fermer la publicité

Bagherra chez Bremens & Belleville

le - - Enchères

Bagherra chez Bremens & Belleville
" Tête de la panthère Bagherra " par G. E. Le Bourgeois, estimée 10 000 / 15 000 EUR

Bronzes, peintures et objets d'art sont au catalogue de la grande vente proposée le 22 octobre par Maîtres Bremens et Belleville. En lot phare, une Tête de la panthère Bagherra de G.E. Le Bourgeois.

Catalogue haut de gamme pour cette maison de vente installée à Lyon Presqu'île. Parmi les pièces les plus importantes, gros plan sur cette Tête de la panthère Bagheera, bronze à patine brun noir nuancée de Gaston Etienne Le Bourgeois (1880-1956) estampillé du monogramme GLB, pour lequel on attend 10 000 à 15 000 €, mais également, et pour une estimation identique, sur cette Vierge à l'enfant, huile sur panneau marqueté attribuée à Adriaen Isenbrant (entre 1480 et 1490-1551).

A suivre également dans la même vente, un rare plateau de service à café à bord contourné à douze accolades en Moustiers et décor en plein de singeries et grotesques en camaïeu manganèse de grande qualité, pour lequel l'estimation atteint 2 000 à 3 000 €. Et pour rester enfin dans le monde des bronzes et plus particulièrement celui consacré aux félins, à signaler une autre Panthère marchant, bronze à patine nuancée cette fois par Roger Godchaux, bronze marquée Cire perdue Susse Frères Ed Paris, pour lequel les enchères devraient avoisiner l'estimation annoncée entre 3 000 et 4 000 €.

Bremens & Belleville, dimanche 22 octobre - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com

Un buste de Carrier-Belleuse chez de Baecque & Associés

Quelques jours plus tôt, les 18 et 19 octobre, mais cette fois au Nouvel Hôtel des ventes seront dispersés en deux vacations des meubles, peintures et objets d'art. Parmi ceux-ci, l'attention est retenue par un buste de jeune femme en faïence fine tenant un coffret, œuvre de Louis Robert Carrier-Belleuse (1848-1913) produit par la Manufacture de Choisy-le-Roi, et pour lequel l'estimation est établie entre 800 et 1 000 €. Dans la même vente, on remarque encore un rare casque de scaphandrier en cuivre des établissements René Piel Paris vers 1935-1940,estimé 1 200 / 1 500 €, mais aussi un très joli Théâtre de Guignol avec castelet en bois peint rouge et or et quatre marionnettes animées dont Gnafron, Madelon et bien sûr Guignol. Estimé entre 300 et 500 €, ce théâtre non daté pourrait bien réserver une surprise en matière d'enchères.

Pour ce qui est enfin des tableaux, à signaler cet Embarquement par Théodore Lévigne (1848-1912) estimé entre 1 500 et 2 000 € mais aussi cette huile sur toile intitulée Lungo la strada de Francesco Gallo dit INIS (né en 1955), pour laquelle il faudra engager 1 800 à 2 000 €.

De Baecque & Associés, mercredi 18 octobre à 14 h 30 et jeudi 19 à 14 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Adjugés !

254 000 et 304 000 € (hors frais) ! Ce sont les très beaux totaux des adjudications prononcées les 30 septembre et 2 octobre par la maison de Baecque & Associés autour de la dispersion du mobilier du château de la Chaise & à divers, selon la formule consacrée. Collectionneurs, amateurs avertis et simples particuliers s'étaient déplacés en nombre et quasi tous les lots ont trouvé preneur dans la salle, en live ou au téléphone. Parmi les belles adjudications, à retenir le 30 celle à 6 500 € pour un beau panneau rectangulaire du XVIIe siècle en bois doré et sculpté figurant l'Adoration des Bergers, mais aussi les 8 000 € portés par un amateur sur une élégant guéridon en bronze doré et tôle laquée de style Louis XVI d'après Adam Weisweiler, initialement estimé 2 000 / 3 000 €.

Plus remarquable encore, la très belle enchère atteinte le 2 octobre pour La bouillie donnée au chat, huile sur toile de l'école italienne vers 1600, entourage de Niccolo Frangipane. Attendu avant la vente entre 6 000 et 8 000 €, ce tableau au sujet si étonnant était emporté pour... 35 000 €, toujours hors frais. Et pour rester dans le ton de ces enchères poussées loin des estimations, gros plan enfin sur Le cours de modèle vivant, huile sur carton de Sha Qi dit Sadji (1914-2005), estimé 2 000 / 3 000 € et adjugé au final pour la somme de 23 000 €.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide