Fermer la publicité

A bicyclette avec baguette

le - - La Start-up qui change votre quotidien

A bicyclette avec baguette
Photo DR - Déborah Libraty et Caroline Faucon, co-fondatrice de Baguette à Bicyclette

Deux lyonnaises lancent un service de livraison de pain, et de tous les ingrédients indispensables à un petit-déjeuner complet, à vélo. Un service à destination des particuliers, mais aussi des entreprises et des lieux de séjour.

Désormais, il est possible de se faire livrer sa baguette de pain chaque matin, sur Lyon, Caluire et Villeurbanne, à condition d'être abonné ou d'avoir commandé en ligne, la veille avant 22h. "Nous n'imposons pas de minimum de commande, nous avons fixé nos prix en incluant la livraison pour obtenir un prix final ferme et compétitif, souligne Deborah Libraty, co-fondatrice de Baguette à bicyclette. Avec un panier moyen de 15€, nous avons finalement assez peu de commandes pour une seule baguette, mais c'est possible".

Né du constat qu'il manquait un service efficace de livraison de pain, les deux amies de longue date se sont lancées en mars 2017 avec leur idée, un vélo et un réseau de partenaires local de qualité, à dominance bio. "Nous choisissons rigoureusement nos fournisseurs avec la volonté d'agir dans le respect du tissu économique local. La livraison à vélo s'impose pour la préservation de la planète", indique Caroline Faucon, co-fondatrice du concept. Pour asseoir son modèle économique, la start-up mise également sur les petits-déjeuners des entreprises (commande avec 19h pour une livraison le lendemain matin) avec une formule complète et les lieux de séjour qui peuvent proposer à leurs hôtes de commander un petit-déjeuner.

Depuis son lancement, la start-up compte 650 livraisons effectuées avec un pic notable sur les week-ends. Quatre livreurs auto-entrepreneurs viennent compléter l'équipe en cas de besoin. "Nous les rémunérons à l'heure pour 8 à 10 livraisons en moyenne", assure Déborah Libraty.

Afin d'élargir sa zone de livraison gratuite, Baguette à bicyclette a lancé une campagne de financement participative : 6 500 € qui lui permettront d'investir dans des vélos électriques, de poursuivre ses opérations de promotion et d'enrichir sa gamme de produits à livrer. Dès janvier 2018, elle déclenchera une levée de fonds de 200 000 € pour s'étendre vers l'Ouest lyonnais, un secteur à potentiel. Objectif : réaliser entre 2 000 et 3 000 livraisons chez les particuliers en 2018.




Stéphanie BORG
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide