Fermer la publicité

Bon pour tout, le charbon végétal ?

le 03 mai 2017 - Rédaction - Santé

Bon pour tout, le charbon végétal ?
Shutterstock

Grand classique des remèdes de grand-mère, le charbon végétal est de nouveau à la mode. Complément alimentaire, cosmétique, il est partout. La naturopathe Natacha Gunsburger nous explique comment profiter au mieux des bienfaits de cet allié 100 % naturel.

Les premières mentions d’une utilisation médicinale du charbon remontent à l’Antiquité. Hippocrate le recommandait notamment contre l’épilepsie et les vertiges. On pouvait alors utiliser du charbon d’origine minérale (ouille, anthracite) et d’origine animale (os frais). Aujourd’hui, les pharmacies et les magasins d’alimentation naturelle proposent uniquement du charbon d’origine végétale, fabriqué à partir de bois (pin, chêne, hêtre, saule) ou de coques (noix de coco, cacahuète).

Ce charbon végétal est dit « activé », voire « super activé » car après avoir été concassé, il est bombardé de vapeur d’eau et d’air à très haute température et sous haute pression. Cette activation permet de créer des réseaux de pores plus ou moins gros expliquant le pouvoir d’absorption du charbon végétal. La poudre de charbon végétal reste la forme la plus efficace : elle est rapidement absorbée par l’intestin et peut être prise dans de plus grandes proportions. Les comprimés sont pratiques, surtout pour un usage ponctuel. « Si le charbon du Dr Belloc reste une référence depuis 1950, il convient de mentionner la présence d’ingrédients qui peuvent être mal tolérés comme la gélatine, le glycérol, l’huile de soja raffinée, la lécithine de soja », précise Natacha Gunsburger. 

L’ami des ventres gonflés et douloureux 

L’usage le plus connu du charbon végétal activé ? Le traitement des troubles digestifs. Diarrhée, gaz, flatulences, côlon irritable, brûlures d’estomac ne lui résistent pas. « Pour soulager ces symptômes, diluez une cuillère à soupe de poudre de charbon végétal activé dans un grand verre d’eau et buvez ce mélange 3 fois par jour, avec une paille pour éviter le noircissement provisoire de la langue. Buvez en parallèle au moins 1,5 litre d’eau dans la journée », conseille la naturopathe.

Mais le charbon végétal activé a d’autres indications. Il permet notamment de lutter contre la mauvaise haleine. La posologie est alors de 6 à 8 gélules par jour pendant une semaine, à prendre avec beaucoup d’eau. Plus étonnant, le charbon végétal activé permet aussi de blanchir les dents : 3 fois par semaine, trempez une brosse à dents humide dans du charbon en poudre, frottez doucement et rincez immédiatement. Plus récemment, de nombreuses marques de cosmétiques l’ont aussi introduit dans leurs savons, leurs gommages et leurs masques pour faire profiter les peaux grasses/acnéiques de ses capacités d’absorption et de détoxification.

A noter : le charbon végétal activé est contre-indiqué en cas de constipation sévère. Par ailleurs, il doit être pris à 3 heures de distance des traitements médicamenteux, sous peine d’annuler leur effet. Attention notamment avec la pilule.

Sources : Destination Santé



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide