Fermer la publicité

Chez Jules : artisanalement vôtre

le 04 mai 2017 - Julien THIBERT - Services

Chez Jules  : artisanalement vôtre

En vingt ans, les boulangeries Chez Jules se sont fait plus qu'un prénom. Avec six boutiques principalement sises à Lyon, la petite chaîne artisanale a développé une nouvelle manière de vendre du pain en développant une offre périphérique grâce à un marketing bien pensé.

C’est à Saint-Paul en 1998 que tout a commencé pour Julien Lafay et Antoine Delzeux, deux amis dont le simple amour du goût pour les bonnes choses les motive à relever le défi de l’entrepreneuriat en reprenant une boulangerie historique dans le quartier (à l’angle de la rue Octavio Mey face à la gare) mais en liquidation judicaire. « Le pari était d’autant plus osé que nous n’étions pas du sérail, sans aucune formation artisanale et avec une confiance limitée de la part des banques » explique Julien Lafay. Et puis l’opportunité se transforme en réalité bien vivace : avec une prêt finalement en poche, les deux compères se retroussent les manches et mettent la main à la pâte.

S’attachant les services d’un compagnon, ils se forment au métier, découvrent la technicité inhérente à la panification et lancent leur petite entreprise. Bientôt rejoints par Félicien (le frère d’Antoine), qui apporte son expertise en gestion, ils envisagent d’intensifier la production et décliner leurs savoir-faire en plusieurs points de vente, avec l’ambition de ne pas vendre seulement que du pain mais en proposant un service tout au long de la journée : petits déjeuners, sandwiches et traiteur. L’achat d’un local à Beynost pour déployer leur laboratoire, amorce véritablement l’essor de l’entreprise.

« Ce site nous a permis de tester nos recettes de pains et de pâtisserie, en augmentant nos capacités de production et surtout de proposer la même qualité de produits dans nos boulangeries » poursuit Antoine Delzeux. A noter que chaque boulangerie est équipée de pétrain et produit son pain quotidien. Sans oublier une communication active sur les réseaux sociaux et des campagnes de promotion régulières histoire de fidéliser la clientèle. Pas de compromission industrielle, élaboration de recettes en privilégiant les circuits courts et choix d’emplacements stratégiques sont les leitmotiv de l’équipe dirigeante. « Nous partons à la rencontre des meuniers et recherchons des blés produits localement » précise Julien Lafay.


Après Saint-Paul et Beynost, Chez Jules s’installe aux Brotteaux, Victor-Hugo et dernièrement à Opéra et Villeurbanne, les trois dirigeants vont consolider l’offre des six boulangeries (CA de 6 M€), et poursuivre la formation de leurs 65 collaborateurs pour formaliser un process calibré à l’ensemble des boutiques.

 





Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide