Fermer la publicité

City Aventure, plus vrai que nature !

le 11 août 2016 - Charlotte MOUNARD - Evasion / Tourisme

City Aventure, plus vrai que nature !
© City Aventure - Un jeu pour toute la famille

La Quête des Tribus, le nouveau jeu immersif des parcs de loisirs de Sainte-Foy-lès-Lyon et Albigny-sur-Saône, enchantera toute la famille.

Perdus en pleine nature à seulement 15 mn en voiture du centre-ville : un rêve rendu possible par Adventure Group, qui, en 2002, imagine le parc accrobranche et de loisirs City Aventure, à Sainte-Foy-lès-Lyon, en plein cœur d’une forêt communale centenaire. Après avoir accueilli près de 51 500 visiteurs en 2015, les organisateurs proposent cet été de devenir acteur à part entière d’une quête bien mystérieuse…
Rendez-vous est pris avec la tribu des Kofans, de petits êtres malicieux vivant reclus de la civilisation au cœur d’un hectare et demi de végétation naturelle, bien décidés à solliciter votre aide. Accepterez-vous de secourir Ekô et Naya ? Pour cela, il suffit de vous connecter sur votre Smartphone à l’application dédiée (cityaventure.com/quete-des-tribus), de choisir un personnage parmi les 11 profils disponibles et de vous lancer à la recherche d’un code tenu secret. Archéologue, inventeur ou cinéaste d’un jour, partez à l’assaut de 5 défis parmi la vingtaine d’activités que compte le parc, muni d’un plan et de votre carte de jeu. Mais gare, car le chemin est semé d’embûches ! De la plus haute plateforme du parcours d’accrobranche au détour d’un chemin de traverse, plusieurs énigmes ponctuent les attractions sous la forme de questions rattachées à votre avatar. Chaque bonne réponse délivre une lettre révélant le fameux code, à taper de retour à l’accueil. Selon votre nombre de points, vous pourrez peut-être gagner des invitations, tandis que le grand gagnant de la saison estivale repartira avec un pass annuel.
Il aura fallu plus de 6 mois pour concrétiser ce jeu adapté à tous les âges, qui se décline aussi sur le 2e parc City Aventure, à Albigny-sur-Saône, en compagnie des Nalbus. Qu’attendez-vous pour partir à l’aventure ?



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide