Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Fête des Lumières : demandez- le programme !

le - - Culture

Fête des Lumières : demandez- le programme !

Du 7 au 10 décembre, la ville de Lyon renouera avec son immuable tradition en mettant en lumière son architecture et ses sites emblématiques de la Presqu'ile, du Vieux Lyon, de la colline de Fourvière et des jardins de la Grande Côte.

Avec un programme de quatre jours, la Fête des Lumières revient, cette année, sur un format qu'elle avait interrompu avec les événements tragiques du 13 novembre 2015. Un programme d'une cinquantaine de créations originales, empreintes de poésie et de fantaisie, enveloppera la ville dans une brume de magie, chaque soir de 20h à minuit (19h à 23 h le dimanche). Des œuvres interactives, des jeux de lumière, des tableaux et des productions artistiques lumineuses se concentreront dans un périmètre restreint pour des raisons de sécurité et balisé par des points d'entrée et de sortie.

Cette édition 2017 fera sortir de l'ombre certains lieux, comme la montée de la Grande Côte qui se transformera en un subtil jeu de miroirs, aux reflets croisés et hésitants entre les marches du festival de Cannes et celles du château de Versailles. La grande poste de Bellecour et le clocher de la Charité feront leur baptême de mise en lumière par une scénographie de jeu vidéo construit sur le voyage imaginaire de deux enfants. Libérée de ses échafaudages, la façade Soufflot de l'Hôtel Dieu dévoilera son histoire en quelques tableaux d'images fixes et de trompe l'œil. Une révérence à une nouvelle vie qui commence. Les étudiants et jeunes créateurs vont explorer de nouveaux territoires par des expérimentations dans les jardins de l'Antiquaille alors que les élèves du collège Jean Moulin en collaboration avec le musée de Gadagne exposeront leur ouvre sur la façade de leur établissement.

Plaçant les spectateurs au cœur de l'arène, le théâtre gallo-romain de Fourvière fera surgir de ses gradins de pierre un cheval magique issu d'une légende hindoue. Toute la colline de Fourvière s'embrasera alors, entrainant dans son sillage la basilique, les jardins du Rosaire, la cathédrale Saint-Jean et le Palais de justice. La féerie gagnera la place des Célestins et la place des Jacobins où la fontaine, transformée en horloge de la même époque, sera placée sous un globe lumineux. Revisité par le septième art place des Terreaux, le patrimoine lyonnais sera le héros de cette exposition à ciel ouvert qui rayonne dans le monde entier. Mais avant tout, « Une fête qui berce tous les Lyonnais », comme le souligne Yann Cucherat, adjoint de la ville de Lyon chargé des grands événements et des sports.

L'opération des lumignons du cœur sera destinée à l'association Laurette Fugain qui lutte contre la leucémie. Le 8 décembre, une fresque avec 100 000 bougies représentera un visage féminin sur le site du théâtre antique de Fourvière, tandis que sur les rebords de leurs fenêtres, les Lyonnais perpétueront la tradition originelle de cette fête en plaçant leurs lumignons.

A.G.-P.




Agnès GIRAUD-PASSOT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide