Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le Vélo'v nouvelle génération est arrivé

le - - Collectivités

Le Vélo'v nouvelle génération est arrivé
DR - En juin prochain, le temps d'une nuit, 4 000 Vélo'v nouvelle génération seront mis en service.

Sans surprise, la Métropole de Lyon a retenu JC Decaux pour son marché de mobiliers urbains et vélos en libre-service. Dans le cadre du contrat, 4 000 nouveaux Vélo'v seront mis en service en juin 2018.

Seul candidat à être allé au terme du dialogue compétitif, JC Decaux s’est donc vu confier le marché du mobilier urbain et de mobilité de la métropole. « Ce contrat 2017-2032 représente un chiffre d’affaires de 378 M€ et une enveloppe d’investissements à réaliser de 57 M€ », fait savoir Gérard Claisse. Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge des marchés publics précise, par ailleurs, que JC Decaux versera une redevance de 21 M€ pour les 15 ans du contrat.
Plus léger de 2,3 kg, avec un cadre renforcé en aluminium, doté d’un verrouillage électronique hors station et d’une appli smartphone pour prendre un vélo sans passer par la borne… le nouveau Vélo’v promet d’être plus costaud et fonctionnel. En juin prochain, le temps d’une nuit, ce sont 4 000 Vélo’v nouvelle génération qui seront mis en service. Le nombre de stations passera de 348 à 428 en 2020 en s’étendant vers la première couronne, et le nombre de bornes d’accroche atteindra 9 250 contre 6 725 aujourd’hui. Ces différentes évolutions représente un budget de 17 M€.


Mais la grande nouveauté porte surtout sur un Vélo’v hybride. « En 2020, 2 500 Vélo’v mécaniques seront transformés en Vélo’v hybride avec un dispositif moteur sur la roue avant et une batterie en location annuelle à installer sur le guidon », explique Gérard Claisse qui parle d’un « vélo 2 en 1 ». Ces 2 500 Vélo’v pourront donc fonctionner, au choix, à la seule force des mollets ou avec une assistance électrique. L’investissment sur cette offre se chiffre à 10,6 M€. Pour permettre à JC Decaux d’engranger des recettes supplémentaires, la Métropole de Lyon va réviser son Règlement Local de Publicité pour autoriser le déploiement de 100 panneaux numériques sur 80 mobiliers urbains.

Côté tarifs de location, la hausse est bien au rendez-vous. « L’augmentation moyenne est de 17,5 % », minimise Gérard Claisse. L’abonnement annuel classique coûtera 31€ au lieu de 25 €, l’abonnement jeune 16,50 € au lieu de 15 €. C’est le tarif jour qui subit la plus forte hausse, passant de 1,50 € à 4 €. Pour les vélos à assistance électrique, la location de la batterie sera facturée 7 €/mois.

Le nouveau contrat apporte aussi son lot de changements sur le mobilier urbain. Près de 21 M€ vont être investis dans les abris-bus. Leur nombre sera porté de 2 070 aujourd’hui à 2 530 en 2030. « 1 500 abris-bus seront des points de connexion NFC et QR Code à la plateforme mobile d’informations, 250 abris seront équipés de prises USB et 50 d’un hotspot wifi, 150 seront alimentés par des panneaux photovoltaïques… », fait savoir le vice-président. Quant aux 640 panneaux d’informations, ils seront remis à neuf sous 18 mois pour un montant de 2 M€.
Gérard Claisse affirme que la Métropole de Lyon se savait attendue au tournant après un premier marché qualifié de « marché du siècle », qui avait vu la naissance à Lyon en 2005 d’un service de vélos en libre-service. « Nous sommes au rendez-vous avec des innovations et des tarifs maîtrisés », conclut-il.

Chiffres clés

68 500 abonnés longue durée
181 000 000 km parcourus depuis 2005
2,1 km de distance moyenne parcourue par location
16 minutes de durée de location moyenne
24 000 locations quotidiennes en moyenne
770 km d’aménagements cyclables
+ 25 % de trafic vélo prévu en 2017




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide