Fermer la publicité

Congrès des Notaires : sous le signe de l'humanisme numérique

le 19 avril 2017 - Rédaction - Vie juridique

Congrès des Notaires : sous le signe de l'humanisme numérique
L'édition 2016 du congrès, 112e du nom

Les Notaires de France orientent aujourd'hui leur action vers la disruption. Le congrès qu'ils organisent du 17 au 20 septembre prochain à Lille sera le révélateur de cette prise de conscience extrême des mutations qu'affronte la société.

Les notaires sont aujourd’hui en pointe en matière de disruption. Dans leurs études, ils sont confrontés au quotidien à des situations juridiques de plus en plus complexes. Comme le souligne Thierry Thomas, président du 113e Congrès des notaires de France, « aucun domaine n’est épargné par ce phénomène d’une ampleur qui dépasse largement nos frontières habituelles ».

L’équipe qui prépare ce congrès « mutant » depuis deux ans s’est investie dans l’étude et l’analyse de ces mutations sociétales à travers trois thèmes majeurs : la famille, les solidarités et le numérique.  De plus en plus fréquemment, la famille se compose, se déstructure et se recompose. En 2014 en France, un mariage sur cinq était un remariage. La composition de la famille s’est donc diversifiée. Elle peut être constituée autour d’un couple marié ou non, avec ou sans enfant ; ou d’un enfant avec un ou deux parents ; voire se déployer autour de l’enfant. Elle est donc plurielle. Les notaires parlent aujourd’hui de « nouvelles familles ».
En 2050, plus du tiers de la population française aura dépassé 60 ans.

Les solidarités intergénérationnelles ou des collectivités publiques vont donc nécessairement devoir être renforcées. Comment optimiser son logement à la retraite ? Comment se faire représenter en toute sécurité ? Quelles sont nos obligations envers nos aînés ?
Le numérique est également au centre de la mutation. Les Français passent en moyenne 1h16 par jour sur les réseaux sociaux. La dernière révolution technologique a tout envahi jusqu’à la sphère privée de chacun. Quels sont nos droits sur nos données ? Qu’est-ce qu’une personne numérique ? Comment transmettre mon patrimoine numérique ?

Les notaires profiteront de cette 113e édition de leur congrès pour répondre dans le détail à toutes ces questions, en proposant des solutions pratiques, alternatives, et des évolutions face à toutes ces nouvelles situations. A travers le fil rouge de la mutation, la sécurité qu’apporte le notaire prend tout son sens.

Comme le précise le président Thierry Thomas, « plus que jamais, le Congrès des Notaires de France se recentre sur des thèmes d’intérêt majeur pour nos concitoyens. Il ouvrira aussi la réflexion pour saisir la prochaine mutation vers laquelle semblent converger celles en cours : l’humanisme numérique ».

Le 113e Congrès des Notaires de France est déjà en ligne sur le site dédié : www.notairedanslacite.com.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide