Fermer la publicité

Contre les maladies cardiovasculaires, yaourts et polyphénols

le 07 avril 2017 - Rédaction - Santé

Contre les maladies cardiovasculaires, yaourts et polyphénols
PHOVOIR

Des chercheurs de l'Université de Barcelone ont évalué un possible impact sur la santé cardiovasculaire d'une association entre yaourts et polyphénols.

Ou plus précisément une certaine catégorie de polyphénols : les lignanes présents dans les graines et les racines de nombreuses plantes. Leur intérêt sanitaire a déjà mainte fois été étudié, notamment dans la prévention des cancers et des maladies cardiovasculaires.

Au quotidien, les principales sources alimentaires de lignanes sont l’huile d’olive, les tomates, le vin rouge et de nombreux fruits et légumes… En clair, tous les composants du désormais célèbre régime méditerranéen. D’ailleurs, pour leur travail, les scientifiques ont recruté 7 169 participants de l’étude PREDIMED qui s’intéresse justement aux bénéfices du régime méditerranéen. Tous étaient considérés comme « âgés et à fort risque cardiovasculaire ». Chacun des participants a dû renseigner sur le contenu de son assiette. Et plus précisément sur sa consommation de yaourts (jamais, un par jour, plus d’un par jour) et d’aliments riches en lignanes.

Premier constat : pris indépendamment, les premiers comme les seconds ont montré des effets bénéfiques sur la santé humaine… chose que l’on savait déjà. Mais leur association a affiché de meilleurs résultats concernant certains paramètres de santé cardiovasculaire.

Ainsi, ceux qui avaient une consommation plus élevée de yaourts et de lignanes ont présenté des taux de LDL cholestérol (le mauvais) et de triglycérides plus bas. A contrario, ceux qui n’étaient pas des aficionados de ces deux produits affichaient un indice de masse corporelle plus élevé. Comme quoi, l’union fait la force !

 

Sources : Destination Santé





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide