Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Copark optimise le stationnement privatif

le - - La Start-up qui change votre quotidien

Copark optimise le stationnement privatif
Olivier Laurent, fondateur à Lyon de Copark

Connaître, réserver et aller garer sa voiture dans les parkings privés inoccupés devient possible grâce à l'application Copark.

« Entre les cours intérieures et les sous-sol des immeubles, Paris compte deux fois plus de places de parking privées que sur la voirie, avance Olivier Laurent, fondateur à Lyon de Copark. Elles sont loin d’être toutes occupées à plein temps. Le décompte n’a pas été fait à Lyon mais on sait que le potentiel est également très important. » Se garer dans un immeuble tertiaire un samedi de soldes à la Part-Dieu alors que les parkings du centre commercial sont complets devraient bientôt être possible grâce à cette start-up.

Depuis trois ans, Copark développe une solution pour proposer ces places de parking à la location. « Un boitier installé à l’entrée des parkings assure un contrôle à distance en toute sécurité. Le particulier qui détermine, via l’application smartphone, les places disponibles, accédera au parking privé grâce à ce système piloté à distance. Il payera son stationnement via l’application. Le montant collecté se répartit entre l’immeuble et Copark. La sécurité mais aussi les volets assurance et juridique ont été étudiés pour proposer un modèle viable aux propriétaires d’immeubles tertiaires, d’hôtels ou de bâtiments publics. » 200 000 € ont été investis dans le déploiement de cette solution qui apporte un réel service aux automobilistes, qui peuvent se garer facilement n’importe où dans la ville, à la collectivité, qui limite ses investissements en nouveaux parkings en s’appuyant sur des espaces insuffisamment exploités, et à l’environnement, avec un trafic plus fluide la ville.


LPA a compris l’intérêt de la démarche en devenant le premier client de Copark pour déployer son service de parkings partagés. « Ce premier contrat nous permettra de démontrer notre savoir-faire auprès d’autres prospects, ailleurs en France. » L’équipe passera de deux à cinq collaborateurs en septembre.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide