Fermer la publicité

Acoem se dote d'une nouvelle compétence avec le rachat d'Ecotech

le 16 mars 2017 - Severine RENARD - Economie - article lu 22 fois

Acoem se dote d'une nouvelle compétence avec le rachat d'Ecotech
DR - Fabien Condemine

Le groupe de Limonest renforce son pôle de mesure, analyse et maîtrise des paramètres environnementaux en faisant l'acquisition de la société indo-australienne Ecotech, spécialisée dans le contrôle de la qualité de l'air.

Acoem, créé en 2011 suite à la vente des activités 01dB-Metravib par Areva, vient de réaliser la plus importante opération de croissance externe de son histoire. Le groupe, qui emploie 450 personnes et a enregistré 62 M€ de chiffre d’affaires en 2015 (70 % à l’international), a racheté Ecotech. Cette société indo-australienne réalise 24 M€ de chiffre d’affaires et compte 220 collaborateurs répartis entre l’Australie (150 personnes) et l’Inde (70 personnes) où est implantée son usine.

« Nous nous sommes toujours inscrits dans une stratégie de build up en menant des croissances externes pour acquérir de nouvelles compétences et nous développer sur de nouvelles zone géographiques », affirme Fabien Condemine, président d’Acoem. Avec Ecotech, le groupe lyonnais fait coup double. « Nous possédons une forte expertise autour de l’acoustique et des vibrations, mais nous voulions intervenir sur l’ensemble des paramètres environnementaux. Ecotech nous apporte une offre technologique sur la qualité de l’air et nous ouvre aussi plus largement les portes de l’Australie, de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est », détaille Fabien Condemine. Ecotech vient donc renforcer le pôle Environnement d’Acoem et positionner le groupe comme une référence dans la mesure et l’analyse du bruit, des vibrations, de la qualité de l’air.


Avec cette offre globale, Acoem cible les entreprises comme les pouvoirs publics. « Nous proposons une plateforme unique pour mesurer tous les paramètres environnementaux et les restituer en temps réel par cartographie. Nous collectons et digérons les données pour permettre aux acteurs de prendre leurs décisions », explique le président. Dans les aéroports ou sur les chantiers par exemple, Acoem peut contrôler les nuisances sonores et la qualité de l’air (gaz et poussières). « Les entreprises vont également pouvoir limiter leur impact environnemental tout en améliorant leur productivité et la fiabilité de leurs outils industriels », ajoute Fabien Condemine. Car le groupe dispose aussi d’un solide pôle Maintenance.

Une palette d’activités complémentaires


Aux côtés du pôle Environnement, le pôle Maintenance constitue le deuxième pilier d’Acoem. Avec ses marques OneProd, Fixturlaser et Vibralign (USA), Acoem met en place des systèmes pour accroître la productivité et la fiabilité des process industriels ainsi que des systèmes de mesure et d’alignement des arbres des machines tournantes. Une offre à destination des grands groupes de l’énergie, du pétrole, de la sidérurgie, de la cimenterie…, mais aussi des PME/PMI. Pour la clientèle industrielle, Metravib Design apporte une aide à la conception des outils industriels. Metravib Defence, avec pour client principal l’armée française, fournit des solutions de surveillance, de détection et de localisation des menaces.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide