Fermer la publicité

Mobilier du château de la Chaize chez de Baecque & Associés

le 25 septembre 2017 - Philippe JAYET - Enchères

Mobilier du château de la Chaize chez de Baecque & Associés
DR - "La bouillie donnée au chat", Tableau de l'Ecole Italienne vers 1600 estimé 6 000 / 8 000 EUR

Plus de 600 lots sont proposés ces 30 septembre et 2 octobre au Nouvel Hôtel des Ventes pour la première grande vente de la rentée. Au catalogue, du mobilier provenant, entre autres, du château historique de le Chaize à Odenas dans le Beaujolais mais également de l'orfèvrerie, des objets de vitrine ainsi que des tableaux anciens et modernes.

Premier gros plan parmi ces lots sur un superbe panneau rectangulaire en bois doré et sculpté en ronde bosse figurant l'Adoration des Bergers. Présenté dans un cadre mouluré en faux marbre, ce panneau du XVIIe siècle de dimensions 165 x 72 cm est attendu entre 2 500 et 3 500 €. Plus loin au catalogue, l'attention est cette fois retenue par une importante pendule dite tête de poupée en marqueterie Boulle et bronze doré à figure du temps et d'un Amour tenant une faux. De style Louis XIV mais datée du XIXe siècle, cet imposant modèle d'après un autre similaire d'André-Charles Boulle est estimé entre 4 000 et 6 000 €. Mobilier pour suivre avec notamment diverses pièces provenant de cet important château.

Dans la salle d'expositions, les amateurs de belle ébénisterie ne devraient pas manquer cette imposante commode en placage de bois de violette en feuilles dans des encadrements. Située par Bernard Leseuil, expert lors de cette vente, au début du XVIIIe siècle, cet important meuble à riches garnitures de bronzes est attendu entre 4 000 et 6 000 €.

Du mobilier on passera sans transition aux arts d'Asie avec au catalogue un Bouddha chinois en bronze doré d'époque Qianlong (1736-1795) estimé entre 2000 et 3 000 € avant d'être illuminé par une suite de quatre
importantes appliques en bronze doré de style Louis XVI, travail du XIXe siècle pour lequel il faudra engager 4 000  à  6 000 €.

Rendez-vous le 2 octobre pour la seconde partie de cette importante vacation sous le marteau de Maîtres De Baecque, D'Ouince et Sarrau.  Si la vente débute avec de l'orfèvrerie et des objets de vitrine, elle s'oriente en fin de catalogue sur de la peinture. Ancienne tout d'abord avec notamment un très intéressant tableau de l'Ecole Italienne vers 1600.

Mettant en scène différents personnages donnant la bouillie au chat, ce tableau, dont on connait une œuvre du même sujet attribuée cette fois à l'Ecole vénitienne et signalée dans la vente de la marquise de Langeac en 1978, est estimé entre 6 000 et 8 000 €. Moderne ensuite avec un tableau de Delphin Enjolras très représentatif du travail de la lumière par cet artiste, tableau intitulé « Un soir d'été sur la terrasse au bord du lac » pour lequel on attend 12 000 à 15 000 € mais également avec cet étonnant sujet traité par Anna Devaux-Raillon (1891-1968) à savoir un « Chirurgien opérant une jeune femme », huile sur toile octogonale estimée par Damien Voutay, expert, entre 800 et 1 200 €.

De Baecque & Associés – Nouvel Hôtel des Ventes – Samedi 30 septembre à 14h30 et lundi 2 octobre à 16h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Armes de chasse et de collection chez Bremens & Belleville


C'est de saison, la chasse est ouverte! A noter donc pour les amateurs du genre mais également pour les collectionneurs et tireurs licenciés la vente du 27 sous le marteau de Maîtres Bremens et Belleville à Lyon. Presqu'île entièrement consacrée aux armes de chasse et de tir. Avant toute chose, il convient de préciser que la plupart de ces armes sont soumises à réglementation et qu'il convient donc de s'inscrire au préalable au bureau de l'étude pour toute vérification des documents nécessaires et inscription au fichier FINIADA.  Dans les rateliers donc, un large choix parmi lequel on retient dans un premier temps une carabine finlandaise à verrou de marque Tikka en calibre 7x64, arme de catégorie C estimée entre 150 et 200 € par Nicolas Dugoujon, expert, mais également une belle carabine de chasse semi-automatique de marque Merkel et de type SR1 en calibre 7x64, arme proche de l'état neuf pour laquelle il faudra également  engager 150 à 200 €.

Côté collection, à noter plusieurs mythiques carabines Winchester attendues entre 300 et 800 € mais aussi un rarissime pistolet Mauser C96 en calibre 9mm complet de son étui crosse en bois pour une estimation annoncée entre 1 200 et 1 500 €.
Bremens-Belleville – Mercredi 27 septembre à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.interencheres.com





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide