Fermer la publicité

Du bachelor au programme grande école

le 05 février 2016 - Stéphanie BORG - Ecoles de commerce : les petites face aux ténors - article lu 130 fois

Du bachelor au programme grande école

L'Idrac a construit son modèle économique autour d'un bachelor identique dispensé sur ses sept campus français. Elle intègre désormais un programme grande école pour pouvoir rester dans la course.

"L'Idrac s'est développé depuis 10 ans grâce à son portefeuille de formation, notamment un bachelor que l'on propose dans sept villes françaises différentes et grâce à son organisation proche de l'industrie, qui intègre un service qualité interne pour garantir l'excellence des enseignements dispensés", analyse en préambule Jean Charroin, directeur général du groupe Idrac depuis juin 2015.

A l'inverse du mouvement général - les Grandes Ecoles se sont mises à proposer des bachelors pour élargir leur recrutement – l'Idrac s'est appuyé sur son socle "économique sain et solide" pour aller vers un programme grande école, mouvement initié en 2008 en investissant le champ de la recherche (1 M€ par an, 17 enseignants-chercheurs), nécessaire pour obtenir l'indispensable visa 5, grade de master. "Néanmoins, ce diplôme nous ressemble. Nous nous adressons toujours à des personnes dotées de sens pratique, leur permettant d'exprimer leurs talents dans le business comme dans la création d'entreprise. Aujourd'hui, nous comptons de grands dirigeants parmi nos anciens, preuve que nous avons la capacité à révéler de belles aptitudes au management".

L'autre atout du Groupe Idrac pour résister ? "Nous avons développé une forte présence opérationnelle dans les territoires. Avec nos dix campus en France et nos deux campus associés à l'étranger, nous sommes proches des entreprises et des apprenants, avec une zone d'attractivité plus importante que d'autres écoles", répond le directeur général. Le groupe entend consolider cette approche en faisant grossir ces campus de Bordeaux, Nantes et Toulouse. A Lyon, où elle a son siège historique et son plus gros campus (3000 des 6000 étudiants du groupe), l'Idrac s'inscrit dans les travaux d'aggrandissement du Campus René Cassin qui profitera essentiellement à son programme grande école. Jean Charroin entend favoriser les synergies issues des différentes écoles du groupe et revoir les méthodes du corps professoral pour assurer sa pérennité économique.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide