Fermer la publicité

Dossier Orthopédie : Centre Paul Santy : un modèle reconnu

le 14 février 2016 - S.P. - La filière orthopédie

Dossier Orthopédie : Centre Paul Santy : un modèle reconnu
© : DR - Eric Noël : "En 2015, 150 professionnels de santé, venus d'Europe mais aussi d'Amérique du Sud, se sont formés au centre

Les 32 praticiens du centre privé Paul Santy ont bâti un modèle axé sur une collaboration pluridisciplinaire, au service du patient, et une activité scientifique, pour rester en pointe dans le domaine de l'orthopédie.

Le centre installé dans le 8ème arrondissement de Lyon se compose de kinés, de rhumatologues, de médecins du sport, de radiologues et de chirurgiens. Ces 32 praticiens libéraux, une majorité actionnaires du centre privé, ont  adopté un mode de fonctionnement observé en France et à l’international. « Nous avons repris le principe de l’école lyonnaise d’orthopédie largement déployé, en France et dans le monde, qui consiste en une prise en charge globale du patient selon sa pathologie, explique le directeur du centre, le Dr Eric Noël. Nos services sont organisés par spécialité : la chirurgie de l’épaule, de la colonne vertébrale ou des membres inférieurs et la médecine spécialisée, sur la rhumatologie, la physionomie du sport et la rééducation. Les médecins collaborent entre eux. »

Cette pratique de communication rapprochée autour du patient entre les différentes intervenants a été proposée à d’autres praticiens lyonnais. « Des colloques mensuels organisés au centre rassemblent des professionnels de la santé d’autres hôpitaux ou territoires en Rhône-Alpes pour faire avancer nos pratiques. Des thèmes liés aux pathologies du genou attirent jusqu’à une quarantaine de médecins. » Kinés, chirurgiens, radiologues évoquent ensemble des cas pratiques pour faire progresser les prises en charge des patients. « Notre mode de fonctionnement intéresse des étrangers, souligne Eric Noël. En 2015, 150 professionnels de santé, venus d’Europe mais aussi d’Amérique du Sud, se sont formés au centre Paul Santy. » L’ouverture sur l’externe, condition pour rester à la pointe, s’exerce, individuellement. Chaque chirurgien collabore avec les industriels locaux pour avancer sur des équipements innovants.
La renommée du centre se mesure désormais aux publications scientifiques et aux interventions des spécialistes dans les congrès internationaux. « Les chirurgiens acquièrent une crédibilité plus importante auprès de leurs pairs grâce aux publications dans les revues scientifiques », affirme le directeur du centre Paul Santy. Les dernières publications portent sur la prothèse d’épaule, les rhumatismes inflammatoires, l’arthrose ou encore la réparation du ligament croisé antérieur. Les expertises des praticiens sur les pathologies liées au sport ont permis au centre d’être agréé par la Fifa pour la prise en charge des footballeurs. Seuls 45 centres dans le monde détiennent le sésame.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide