Fermer la publicité

Descours & Cabaud recrute via tous les canaux

le 07 avril 2016 - . - Recrutement : tous les moyens sont bons - article lu 73 fois

Le groupe Lyonnais active différents canaux pour pourvoir ses postes, beaucoup dans la fonction commerciale, sur toute la France.

 

 

Descours-cabaud-carrieres.com recense quelque 160 offres d’emplois sur toute la France. Outre son propre site internet, qui permet en même temps de communiquer sur l’entreprise, ses métiers et ses opportunités de carrières, le groupe Lyonnais estime que « tous les canaux sont utiles pour recruter », selon son directeur des ressources humaines, Hervé Patin. Sur des métiers en tension comme celui des commerciaux, où le turn-over est important, le distributeur de fournitures pour l’industrie, le bâtiment, les TP et les services, se positionne en veille permanente. « Nous privilégions la promotion interne, développe Hervé Patin. Mais d’autres sources doivent être actionnées. Pôle emploi peut être une solution, laissée à l’appréciation de chaque agence locale. La qualité de la relation avec cet organisme dépend beaucoup des hommes… ».

Descours & Cabaud drague dans les écoles. « Il faut parfois aller chercher directement dans les organismes de formation pour repérer des recrues le plus tôt possible. » Les réseaux sociaux ne sont pas un vecteur à potentiel pour le groupe lyonnais. « Notre notoriété n’est pas suffisante en dehors de la région », estime le DRH. Pourtant, sa page Facebook compte plus de 5 200 followers et renvoie vers des conseils à destination des demandeurs d’emploi, pour réussir leur entretien d’embauche, la façon de se présenter ou encore sur la gestion de l’après-entretien. « Les réseaux sociaux servent à communiquer » et à bichonner la fameuse marque employeur à laquelle sont sensibles les candidats à potentiel.

« Les vraies candidatures spontanées, via une lettre postée, n’existent plus, constate Hervé Patin. La majorité des candidatures provient des jobboards, en réponse à une offre, ou pas. La parution d’une annonce sur un poste précis peut déclencher une candidature spontanée sur d’autres métiers. » Le plus délicat reste le choix du candidat. « Il faut essayer de ne pas se tromper car un recrutement demande beaucoup de temps, détaille-t-il. Nous voyons jusqu’à six candidats pour un poste. Sachant que le recrutement n’est pas un gage de réussite une fois le salarié recruté. »



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide