Fermer la publicité

Palmarès

le 07 avril 2016 - . - Recrutement : tous les moyens sont bons - article lu 20 fois

.

Des labels recruteurs

Malgré des demandeurs d’emplois nombreux, les entreprises doivent communiquer largement sur leurs opportunités de carrière afin d’attirer les talents. Classements et palmarès divers fleurissent pour mettre en avant les entreprises chez lesquelles il fait bon travailler. Ils concernent davantage les groupes et les ETI que les PME. Exemples.

Great Place to Work

Le classement issu de l’entreprise international de conseil, de formation et d’études des pratiques de travail dans le monde du même nom sort un palmarès annuel pour les entreprises de plus et de moins de 500 salariés. Le Valentinois C’Pro fait partie du classement depuis plusieurs années dans la catégorie moins de 500 salariés. Le chocolatier Valrhona (870 collaborateurs), également implanté dans la Drôme, occupait le 12ème rang des Best worplaces en 2016 pour les plus de 500 salariés

Les 500 meilleurs employeurs des magazines Capital et Management

En 2016, le top 5 Lyonnais désigne bioMérieux, CNR, Sanofi pasteur, Seb et Boiron. Le top 5 France Airbus (les carnets de commandes sont pleins et rendent optimistes ses collaborateurs), L’Oréal (marque prestigieuse internationale qui offre des opportunités de carrière variées), Google France (qui fait rêver les jeunes informaticiens), Procter & Gamble (les commerciaux considèrent comme une référence de travailler pour des marques comme Mr. Propre, Ariel ou Pampers) et Sanofi (une rémunération attractive semble plaire aux candidats).

Le palmarès Universum

Cette société suédoise interroge les étudiants des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs à travers le monde sur les entreprises les plus attractives. En 2016, le luxe et les nouvelles technologies ont été plébiscités. Chanel entre dans le Top 5 et Blablacar intègre le classement des 50.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide