Fermer la publicité

Bilan 2015 à la hausse pour Aguttes

le 26 décembre 2015 - Philippe JAYET - Retrospective 2015

Bilan 2015 à la hausse pour Aguttes
D.R. - " Rouen. Bateaux de commerce et péniches ", huile sur toile de Bernard Buffet adjugée 331 500 EUR

Affichant une croissance de 28 % pour l'exercice 2015, la maison de ventes Aguttes brigue aujourd'hui la quatrième place au classement des maisons de ventes françaises.

Installée depuis une vingtaine d'années à Neuilly-sur-Seine, la maison de ventes Aguttes l'est également à Drouot, Deauville et... Lyon. Pas moins de 41,5 M€, c'est le résultat du total des ventes pour l'année 2015, ce qui la place désormais dans le peloton de tête des maisons de ventes françaises. Et pour être encore plus précis, l'année 2015 se clôt sur une croissance exacte de 28 %, soit une progression moyenne de 10 % par an depuis 20 ans. Résultat d'autant plus intéressant que la période n'est pas conjoncturellement à l'euphorie telle qu'on a pu la connaître à la fin des années 80, bien que certains marchés comme celui de l'art moderne et contemporain ou encore celui de l'automobile de collection soient en pleine expansion pour des pièces se situant principalement dans le haut de gamme. Si on ajoute à cela une concurrence notamment internationale de plus en plus présente, la place tenue aujourd'hui par la maison Aguttes tire sans conteste vers le haut le marché de l'art en France.
Sous le marteau de Claude Aguttes, on note d'ailleurs cette année quelques belles adjudications, notamment à Drouot pour une série de tableaux du peintre franco-chinois Sanyu. " Deux gros hortensias roses dans un vase blanc " était enlevé à 4 080 000 € tandis que dans la même vente, " Rouen. Bateaux de commerce et péniches ", une huile sur toile de Bernard Buffet datée de 1972 trouvait preneur à 331 500 €.
 

A Lyon

 

40 ventes au total ont été effectuées cette année par l'équipe lyonnaise qui totalise à son actif plus de 9,7 M€ TTC. A son palmarès, on retient un important et magnifique tapis persan Bakcheich situé vers 1880 adjugé 75 225 € (frais compris) mais aussi un ensemble de peintures de Juan Luna Y Novicio (1857-1899) emporté pour 167 240 € (frais compris) ainsi que, à Lyon également, un tableau de Bernard Buffet intitulé " Pornic, bateaux de pêche à marée basse " pour lequel un amateur a engagé 206 105 € (frais compris). A noter la dynamique de cette maison de vente lyonnaise en  ce qui concerne les ventes d'automobiles de collection. D'une, elle est passée à plusieurs ventes par an avec quelques beaux résultats comme cette Dino Ferrari 246 GTS de 1973 adjugée 330 000 € ou encore cette Jaguar XK 150 3,4 S coupé de 1960 emportée par un collectionneur pour la modique somme de 126 000 €.
Récemment enfin, l'attention était retenue aux Brotteaux par l'adjudication à 1 500 € pour une belle affiche d'Air France Orient - Extrême-Orient signée Lucien Boucher tandis que l'édition originale en deux volumes de « De l'esprit des lois... » par Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu et datée de 1748 trouvait preneur à 8 600 €. Et puisque ce sont les fêtes de fin d'année, comment ne pas saluer pour conclure cette belle adjudication 8 520 € pour 2 magnums de Chambertin Armand Rousseau millésime 1993 pour lesquels on attendait 3 000 à 3 200 €.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide