Fermer la publicité

Le billet

le - - Billet

.

Parole, parole…

Le monde de la finance a vécu une semaine historique avec le franchissement sans précédent du seuil des 20 000 points du plus vieil indice boursier au monde créé en 1884 par : le Dow Jones. Il est clairement établi que les promesses de Donald Trump ont donné des ailes à Wall Street, rassérénée par les espoirs d’une déréglementation et d’une hausse des taux annoncées…
Les paroles –autant que les tweets- du nouveau président américain font leurs effets c’est certain. Reste à déterminer s’ils seront néfastes ou bénéfiques. Sur ce point, les spécialistes les plus chevronnés se déchirent entre un programme économique illusoire et un remède à la stagnation séculaire des marchés… Beaucoup de bruit pour rien ? Méditons ces quelques paroles chantées par Dalida en 1972 : « Mon seul tourment et mon unique espérance. Rien ne t'arrête quand tu commences. Si tu savais comme j'ai envie d'un peu de silence »

Julien Thibert




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide