Fermer la publicité

Volpon : la haute couture de l'ébénisterie

le 22 avril 2017 - Agnès GIRAUD-PASSOT - Entreprise de la semaine

Volpon : la haute couture de l'ébénisterie

Ebéniste et agenceur lyonnais, l'entreprise Volpon perpétue le savoir-faire familial en fabriquant du mobilier haut de gamme et en écrivant, pour chaque projet, une belle histoire.

Créé en 1946 à Saint-Fons, par Ernest Volpon, le petit atelier d‘ébéniste s’est développé au fil du temps et des générations, conservant son âme et ses valeurs pour travailler le bois, noble matériau en perpétuelle évolution. En 2000, succédant à son père et à son oncle, Frédéric Volpon prend les commandes de l’entreprise qui emploie aujourd’hui une dizaine de personnes. « C’est une taille que je tiens à conserver car nous sommes sur une niche de savoir-faire et de qualité de prestations. Notre capacité de production permet de répondre à de beaux chantiers. »

Volpon réalise du mobilier et de l’aménagement intérieur de haute couture, des pièces uniques estampillées, issues d’une rencontre et d’une étude approfondie menée avec le client. Chaque projet correspond à une histoire. « Nous prenons le temps de discuter et de réfléchir, de comprendre le projet et de connaître le client pour pouvoir fabriquer des meubles qui lui correspondent parfaitement. Nous travaillons en collaboration avec des architectes d’intérieur et des décorateurs. »

Mais également avec d’autres métiers du bâtiment qui ont la même philosophie et qui se regroupent au sein du collectif « A puissance 10 ». Cette structure, constituée de six associés et de plusieurs partenaires, réalise, clés en mains, un appartement ou une maison, et gère l’intégralité des travaux, de la conception à l’emménagement. 

Pour la fabrication du mobilier, les bois sont soigneusement sélectionnés. « Nous proposons les essences qui sont en complète adéquation avec l’esprit du projet et nous définissons le bon veinage du bois et les finitions exactes. C’est un travail de précision qui demande de l’empathie, une certaine culture, des références, des qualités artistiques et surtout un véritable savoir-faire. » Pour répondre à de telles exigences, Frédéric Volpon dispose d’une cave à bois qui lui offre un stock permanent. Dans cette caverne d’Ali Baba, des plateaux de bois massifs sont rangés verticalement, sur des hauteurs impressionnantes. «

Pour pouvoir les choisir, comme dans une bibliothèque », souligne Frédéric Volpon.  Ils sont conservés parfois plusieurs décennies. Dans une deuxième cave, des bois tranchés en feuilles permettent de produire des effets esthétiques sur un meuble ou une œuvre d’art en bois plaqué.

Chêne, sycomore, noyer, acajou, frêne, teck, platane maillé, eucalyptus fumé sont transformés, assemblés et métamorphosés, se mariant avec du cuir, du marbre, de la résine ou de la lumière pour donner naissance à un bureau, une table, un dressing ou un bar. Le dernier chantier achevé, dans un chalet de Talloires, est le résultat de 6 000 heures de travail. Un bijou parmi les multiples réalisations de Volpon qui affiche un chiffre d’affaires de près d’1 M €.

Agnès Giraud-Passot

Volpon, Entreprise du patrimoine vivant

Vous avez obtenu le label EPV le 16 décembre 2016, comment accueillez-vous cette distinction ?

En France, seulement 1 400 entreprises, tous métiers confondus, sont labellisées Entreprise du patrimoine vivant, EPV. Le label est reconnu à l’étranger, c’est la french touch. C’est une distinction pour l’excellence du savoir-faire français. Et à Lyon, c’est important pour l’image de la société. C’est un outil de communication plus pragmatique. Et puis c’est une fierté pour toute l’équipe. Notre travail quotidien mérite cette distinction. Enfin, EPV, c’est aussi un réseau dynamique qui nous apporte une force supplémentaire. Cela nous donne une vraie légitimité et nous pousse à aller chercher des réalisations avec des niveaux de prestations élevés.


Quels sont les projets de l’entreprise ?

Notre métier est un métier de plaisir et de passion dans lequel nous nous épanouissons chaque jour. Nous voulons mettre un point d’honneur à continuer dans cette voie et à en vivre. Nous évoluons avec un savoir-faire de plus en plus pointu qui permet de répondre à des projets toujours plus exigeants, pour une clientèle haut de gamme avec un fort potentiel financier. C’est un créneau vers lequel nous nous tournons indéniablement.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide