Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Saveurs des produits et délicatesse asiatique

le - - Gastronomie / Vins

Saveurs des produits et délicatesse asiatique
Photo : Michel GODET - Shoko Hasegawa et Takafumi Kikuchi

C'est l'histoire d'une japonaise passionnée par le vin et la gastronomie française, Shoko Hasegawa qui étudie pendant un an le vin chez Antic Wine. Un enseignement magistral avec le maître Georges Dos Santos, poursuivi avec assiduité, et surtout la visite de nombreux domaines viti-vinicoles.

Elle intègre alors l'équipe, japonaise également, du 14 Février à Saint-Valentin dans l'Indre (2010) et en devient la sommelière en 2012. Sa grande connaissance du vin étant sanctionnée en 2017 par le brevet professionnel sommelier (CFPPA Beaune).

Profitant du déménagement à la fin de l'été 2017 du restaurant 14 Février, rue du Bœuf (en face de chez l'excellent Jérémy Galvan) dans le Vieux-Lyon, Shoko décide de le reprendre à son compte avec, à ses côtés, le sous-chef de cuisine qu'elle avait connu à Saint-Valentin, Takafumi Kikuchi. Le binôme est désormais en place au restaurant La Sommelière - L'Atelier de Shjoko, sous des auspices gastronomiques multiculturels, gourmands et savoureux à la française, délicats et rigoureux à la japonaise.

Redessiné et rajeuni, le restaurant se présente comme une agréable bonbonnière, propice à des belles agapes, mais n'accueillant jamais plus d'une douzaine de couverts. Sourire, accueil, gentillesse et délicatesse, le tout sans obséquiosité, étant l'ADN de la maison qui vous propose « Inspiration », son menu unique (sauf contre-indications) à 72 € les sept plats.

On se met en bouche avec un caviar solognot et une marinée de Saint-Jacques. Une agréable et rafraichissante assiette pleine de délicates saveurs. Pour suivre, et en intensifiant les goûts, la poêlée de foie gras de canard, son œuf fermier parfait et ses melanosporum marquent l'esprit du gastronome, suivis par un turbot frais du jour au consommé de homard et ses mini-légumes hivernaux. Un joli granité vineux permettant de marquer une pause avant un superbe marcassin rosé et sa mijotée de champignons à la bordelaise.

La sélection des produits, les cuissons, les assaisonnements, la présentation des assiettes… tout contribue à faire de ce repas un véritable défilé de mode aux saveurs multiples et fort bien équilibrées. Les desserts jouant dans la même et belle catégorie, potentiellement proche des étoiles, surtout avec son exceptionnelle cave de référence.

On reparlera de cette adresse !

La Sommelière

6, rue Mourguet

Lyon 5e

Tél. 04 78 79 86 45




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide