Fermer la publicité

Bâtiments du futur, tous connectés ?

le 08 juin 2017 - Stéphanie BORG - Immobilier-TP-Bâtiment

Bâtiments du futur, tous connectés ?

Comment se dessine le bâtiment du futur ? Sera-t-il obligatoirement numérique ou doit-il avant tout répondre aux besoins des utilisateurs ? Quelques éléments de réponses.

L'an dernier, Deerns Group, une société de conseil en ingénierie, a été sollicitée pour construire un nouveau bâtiment au sein d'un campus universitaire. En premier lieu, l'ensemble des parties choisit d'étudier l'utilisation réelle des bâtiments en y installant des capteurs. "Bilan : il est ressorti que 40% de la surface était sous-exploitée, nous avons préconisé de ne pas construire mais de rénover l'existant", explique Ana Cunha-Cribellier, International Real Estate Manager de Deerns Group lors d'une conférence organisée en marge de l'Assemblée annuelle HQE Performance qui se tenait  récemment à LyonUne rénovation qui s'est appuyée sur les données collectées et qui a donné lieu à un bâtiment connecté, permettant, par exemple, une gestion optimale des salles ou de la maintenance. 

Cette démarche préfigure sensiblement l'approche de la construction de demain. Plus raisonnable, soucieuse de l'environnement, elle donnerait lieu à des bâtiments connectés, fournisseurs de données pour son exploitation. Mais cela ne suffit pour que le système fonctionne. "Le principe du bâtiment connecté repose sur une création de valeurs communes", estime Benjamin Ficquet, directeur des Transitions environnementales chez Icade. "Ceux sont les usagers qui boostent le marché, il faut anticiper les évolutions et leur nouvelle façons d'appréhender la construction, souligne Fabrice Corbioli, vice-président régional Auvergne-Rhône-Alpes de la FFB par ailleurs président de Maisons et résidences Corbioli. C'est pour cela que je réfléchis à un show-room hybride numérique qui retracerai tout le parcours de conception jusqu'à voir son projet en réalité augmentée".

Autrement dit : " Le bâtiment de demain sera ouvert et communicant, prêt pour le service aux usages dans une dynamique de valorisation de l'ensemble des pratiques", confirme Alain Kergoat, co-fondateur d'Urban Practices et représentant de la Smart Building Alliance, une association qui réunit 200 entreprises et organisations autour de la question du smart bulding. L'association, auteur de quelques manifestes, s'est donné comme objectif de produire un label commun pour faire avancer l'ensemble de la filière sur la question.





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide