Fermer la publicité

DG Skid se positionne sur les marchés de l'automation et du piping

le 09 mars 2017 - Jacques DONNAY - Industrie - article lu 356 fois

DG Skid se positionne sur les marchés de l'automation et du piping
DR - Stéphane Guillarme et Damien Dumont

Créé en début d'année à Brignais, DG Skid entend profiter de la densité du tissu industriel lyonnais dans les univers de l'automation, de l'énergie et de la pharmacie, pour s'imposer sur des segments de marchés hyper pointus.

Après une dizaine d’années passées dans des entreprises industrielles, Stéphane Guillarme et Damien Dumont, deux jeunes trentenaires, ont fait le pari d’aller au bout d’une ambition entrepreneuriale qu’ils partageaient depuis une vingtaine d’années. Pour cela, ils ont donné naissance, au début de l’année 2017, à DG Skid, une entreprise spécialisée dans l’automation et le piping (tuyauterie).


« Nous intervenons principalement dans deux univers, détaillent-ils : d’une part, les métiers liés à l’automatisme, à l’instrumentation et à la régulation, et, d’autre part, toutes les activités en connexion directe avec la tuyauterie et la chaudronnerie. Pour résumer, il s’agit de deux activités qui se destinent aux activités de process, qui sont particulièrement fortes en région lyonnaises avec la pétrochimie, la pharmacie et l’énergie. »

Un axe de développement qui a notamment séduit le Réseau Entreprendre et qui a mûri au sein de l’incubateur d’EMLyon. « Après avoir constaté que de nombreuses doléances remontaient des industries de process comme Solvay, Sanofi, Boiron…, nous avons constitué un pôle d’études et de construction sur la partie automation et un autre pôle d’études et d’ingénierie dédié à l’univers de la tuyauterie, de la chaudronnerie et des échanges thermiques. Sur ce deuxième champ d’activités, nous sous-traitons la production des équipements à des industriels lyonnais », poursuivent-ils.

Installé dans une pépinière à Brignais, DG Skid emploie 4 personnes, dont les deux fondateurs, qui souhaitent l’ancrer solidement en région lyonnaise durant les deux ou trois premières années, avant d’afficher des ambitions plus importantes au niveau national, voire international. « Nous avons déjà été sollicités pour des appels d’offres sur des sujets qui étaient basés hors région lyonnaise », indiquent-ils encore.

A terme, Stéphane Guillarme et Damien Dumont souhaitent conforter leurs positions sur les industries de process et sur le piping, quitte à créer des business unit distinctes. « Mais nous envisageons également d’élargir notre champ d’intervention et nous visons notamment les métiers du nucléaire », concluent-ils

Jacques Donnay



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide