Fermer la publicité

GRT Gaz poursuit ses investissements

le 08 février 2017 - Jacques DONNAY - Industrie

GRT Gaz poursuit ses investissements
Photo GRT Gaz - Intervention sur le réseau

L'Opérateur du réseau de transport de gaz dans la région a poursuivi en 2016 son programme d'investissements en Auvergne-Rhône-Alpes, pour fluidifier et moderniser le réseau.

Consommation à la hausse (3,7 % par rapport à 2015) et rythme des investissements soutenu sont les deux éléments majeurs que Georges Seimandi, Délégué territorial Rhône-Méditerranée de GRT Gaz, veut retenir de l’année 2016. Sur ce vaste territoire, dont Auvergne-Rhône-Alpes représente le vaisseau amiral, l’entreprise contrôlée à 75 % par Engie a dû faire face, comme dans l’ensemble de l’Hexagone, à des conditions climatiques sévères, qui ont fortement sollicité le réseau. « Pour faire face à ces aléas, nous investissons fortement chaque année, fin que notre réseau soit en mesure de répondre aux pics de consommation éventuels », explique-t-il.
Concrètement, en 2016, GRT Gaz a engagé plus de 66 M€ sur le réseau Auvergne-Rhône-Alpes. Ces investissements ont porté en priorité sur la fluidification du réseau, mais aussi sur sa modernisation. « L’année a également été marquée par l’obtention des autorisations ministérielles du programme Val de Saône, qui représente un investissement global de 700 M€ sur plusieurs années et sur un périmètre traversant la Haute-Marne, la Saône et Loire et l’Ain, indique Georges Seimandi. Il génèrera naturellement des retombées économiques importantes pour la région. »
GRT Gaz, qui emploie plus de 350 personnes dans la région et dessert 1 144 communes, se veut en effet un acteur important de l’activité économique sur l’ensemble du territoire. Non seulement au travers des accords de distribution directe passés avec une centaine d’industriels, principalement issus de l’univers de la chimie, mais aussi par les volumes de commandes adressées aux entreprises régionales. « En 2016, ces commandes se sont élevées à 14,6 M€ », souligne Georges Seimandi. Avant de conclure en indiquant que GRT Gaz entend maintenir cette dynamique et poursuivra donc le développement de son réseau régional cette année, avec la construction notamment d’une canalisation entre Charentay et Corcelles-en-Beaujolais. Un nouvel investissement de 9 M€.

Jacques Donnay



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide