Fermer la publicité

Solexia investit et se positionne à l'international

le 07 février 2017 - Stéphanie POLETTE - Industrie - article lu 28 fois

Solexia investit et se positionne à l'international
DR - De gauche à droite, Eric Versini et Hervé Kratiroff,

Le groupe lyonnais composé de dix entreprises investit dans l'outil industriel pour la Maison Chillet et les volailles Vey. L'export est expérimenté, de façon plutôt concluante, avec les salaisons de la Maison Chillet.

Installée depuis les années 50 au cœur du village de Saint-Symphorien-sur-Coise, la Maison Chillet, dans le portefeuille de Solexia depuis 2014, déménagera courant 2017 dans un bâtiment tout neuf, de plain-pied (le site historique était sur quatre étages), de 4 000 m2. « Ce site apportait des nuisances aux riverains et manquait de praticité pour les collaborateurs, évoque Hervé Kratiroff, fondateur et dirigeant, avec Eric Versini de Solexia. Le nouvel outil a bénéficié d’un investissement de 3 M€ pour apporter de meilleures conditions de travail. » L’entreprise réalise 8 M€ de chiffre d’affaires, stable.

Pour s’offrir de nouvelles parts de marché, la Maison Chillet s’est lancée à l’international en 2016. « Le test est plutôt concluant, souligne le dirigeant. Un an après le début de la prospection, nous comptons dix clients récurrents en République Tchèque, Pologne, Belgique et Pays-Bas pour 5 % du chiffre d’affaires. L’objectif de 20 % à trois ans est atteignable. »
La deuxième étape est d’engager d’autres entités du groupe dans l’aventure à l’international. « Nous avons des produits Label Rouge et IGP qui reflètent l’excellence française prisée à l’étranger. »
Dans sa logique de réorganiser les PME pourtant rentables acquises, Solexia a engagé, en 2015, l’acquisition de fermes d’élevage, près de Polignac en Haute-Loire, pour son entité des volailles Vey. « Nous posséderons, en propre, cinq bâtiments et un en location pour assurer 30 % de notre production, avance Hervé Kratiroff qui évoque un investissement total de 500 000 € sur deux ans. Cette stratégie nous incite à conserver la contractualisation exclusive avec 30 éleveurs et à davantage maîtriser la qualité des volailles. » En vue d’une prochaine exportation des produits.
Solexia a réalisé 53 M€ de chiffre d’affaires consolidés en 2016 avec ses entreprises dans l’agroalimentaire (Maison Chillet, Vey, Salaisons du Val d’Allier et Max Poulet), la coutellerie (Pradel excellence et Albert de Thiers), le vin (Burgundy Lounge et Maison Buisson Valente), l’immobilier (Valorel) et le fret maritime (RMP Caraïbes).

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide