Fermer la publicité

Un nouvel élan pour les unités industrielles de Solustil en Rhône-Alpes

le 05 mai 2017 - Jacques DONNAY - Industrie

Un nouvel élan pour les unités industrielles de Solustil en Rhône-Alpes
Photo DR - Unité industrielle Solustil à Trévoux (01)

En dépit de la fermeture du site de Vaulx-en-Velin, la reprise par l'Italien Cellimo des actifs rhônalpins de Solustil, spécialiste de la tôlerie industrielle, pourrait donner un nouvel élan à l'activité des quatre unités encore actives. Des investissements sont notamment programmés à La Boisse et Trévoux.

Filiale française d’ArcelorMittal, spécialisée dans la tôlerie industrielle, Solustil s’apprête à passer partiellement ses actifs sous pavillon italien. Le groupe familial italien Cellino vient en effet de s’entendre avec le groupe sidérurgique ArcelorMittal pour créer une co-entreprise, qui reprendra notamment les quatre unités industrielles installées en Auvergne-Rhône-Alpes : Arnas (Rhône), La Boisse (Ain), Trévoux (Ain) et Montélier (Drôme). Spécialisée dans la découpe laser, le pliage robotisé et la soudure, l’unité d’Arnas emploie 150 personnes, tandis que le site de La Boisse abrite le siège de Solustil.

« Dans le même temps, la co-entreprise baptisée Steelcame reprendra également Stalobrex, une usine d’acier implantée en Pologne et également détenue par ArcelorMittal », précise dans un communiqué la direction de Cellino, qui détiendra 65% de Steelcame tandis qu’ArcelorMittal en possèdera les 35% restants. Une nouvelle étape dans un programme d’investissement engagé avant la création de Steelcame et qui comportait la reprise de quatre autres sites de Solustil à Héricourt (Haute-Saône), Châteaubriant (Loire-Atlantique), Ancenis (Loire-Atlantique) et Biars-sur-Cère (Lot).

Pour s’imposer sur ce marché où la concurrence est rude, Steelcame a décidé d’engager un important programme d’investissements matériels et immobiliers, notamment sur les sites de La Boisse et de Trévoux. Après la fermeture de l’unité de Vaulx-en-Velin, qui s’est soldée par le transfert du personnel et des machines sur La Boisse, soit un effectif local augmenté de 30 personnes, une extension du site a été validée. Steelcame va donc engager la construction d’une surface complémentaire de 3 000m², qui accueillera une zone dédiée au stockage de matières premières, une zone d’assemblage de produits finis et une zone logistique avec deux quais. « Cet effort financier fait suite à un investissement matériel récent, qui intégrait notamment une nouvelle cabine de peinture, des machines laser… », détaille la direction dans son communiqué.

D’autres investissements sont également prévus à Trévoux, avec le rachat du site qui est actuellement loué et l’achat de machines afin de pouvoir renforcer la compétitivité de l’activité et d’adapter le process industriel à de nouveaux marchés.

Jacques donnay

Un groupe présent dans 7 pays

Avec ce nouvel investissement, le groupe familial italien Cellino poursuit son développement au niveau européen. Il dispose désormais de plus de 20 sites de production et bureaux commerciaux dans 7 pays, où il emploie plus de 2 000 salariés. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe atteignait 200 M€ en 2016 et l’objectif annoncé est de 250 M€ pour 2017.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide