Fermer la publicité

Emile Cohl développe la formation professionnelle

le 10 mai 2017 - Severine RENARD - Economie

Emile Cohl développe la formation professionnelle
DR - Emile Cohl accueille 780 élèves formés par 120 professeurs.

Un peu plus d'un an après son emménagement sur une ancienne friche RVI dans le 3e arrondissement, l'école de dessin continue de faire l'actualité entre la réussite de ses anciens élèves et ses nouveaux projets.

Depuis le printemps 2016, l’école Emile Cohl a pris place sur 8 000 m2 au sein des anciens ateliers d'assemblage réhabilités de l'usine Renault Véhicules Industriels. Sur ce site, 120 professeurs et 780 élèves disposent d’un outil pédagogique de qualité avec 22 ateliers de dessin et de sculpture, deux salles de conférence, un atelier de gravure-sérigraphie, un amphithéâtre, un hall d’exposition de 1 000 m2… « Notre implantation sur cette friche était symbolique car c’est un ancien site de travaux manuels et, pour moi, le dessin est une pratique manuelle qui nécessite de se salir les mains », souligne Philippe Rivière, directeur général et fondateur de l’école, qui rejette « l’approche théorique et verbale de l’art ». Aujourd’hui, Emile Cohl délivre deux types de diplôme : un diplôme de dessinateur praticien et un diplôme de dessinateur concepteur avec une spécialisation en jeu vidéo et multimédia, dessin animé ou édition. « Nous nous attachons à apporter une culture généraliste du dessin », insiste Philippe Rivière.
Ce positionnement a fait ses preuves. Outre le nombre croissant d’étudiants et les bons classements de l’école, les succès des anciens élèves sont la plus belle carte de visite d’Emile Cohl. Dernièrement, le réalisateur Claude Barras (promotion 1996) a remporté le César du meilleur film d’animation pour « Ma Vie de Courgette » et a été sélectionné pour les Oscars 2017. Sidney Kombo (promotion 2002) a lui participé au « Livre de la Jungle » qui a obtenu l’Oscar 2017 des meilleurs effets visuels. Deux exemples parmi d’autres puisque Stéphane Ceretti (promotion 1996) a lui été nommé cette année à l’Oscar des meilleurs effets spéciaux pour « Doctor Strange » tandis qu’Annette Marnat (promotion 2004) a été concept artist pour « Vaiana » de Disney, film nommé aux Oscars 2017.
Depuis sa création en 1984, l’école a formé plus de 1 500 professionnels qui sont toujours très plébiscités à la fin de leur formation. Mercredi, Emile Cohl accueille d’ailleurs un job dating auquel participent 48 entreprises de l'édition, du dessin animé et du jeu vidéo. En lien étroit avec les entreprises, notamment à travers son partenariat pédagogique avec la société de production Xilam, l’établissement développe aussi la formation professionnelle. Une formation de 140h, agréée par l’Afdas, le fonds d'assurance formation de la culture, de la communication et des loisirs, devrait ouvrir en septembre et portera sur le personnage pour l’illustration jeunesse et numérique.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide