Fermer la publicité

PermiGo roule à nouveau

le - - Economie

PermiGo roule à nouveau
DR - Cassandra Valmorin, présidente de PermiGo 2, et Ronan Le Boulaire, président d'Arcan.

Le repreneur Arcan souhaite développer le réseau en franchise et mise sur de nouvelles offres, dont un forfait illimité, pour attirer les clients.

En mai dernier, le réseau lyonnais d'auto-écoles PermiGo était repris à la barre du tribunal de commerce de Lyon par Arcan. Ce groupe, créé en 2006 et déjà présent dans le secteur de l'apprentissage de la conduite, avait maintenu 59 des 91 emplois de PermiGo et s'était engagé à honorer les formations des élèves inscrits avant le redressement judiciaire.

Après quelques mois de restructuration, PermiGo 2 se lance sur le marché. L'organisation a été remise à plat afin de réduire les coûts. Le nombre de postes aux fonctions support a été revu à la baisse tandis que les postes d'enseignants à la conduite ont été maintenus et même renforcés. « Nous cherchons encore à recruter une vingtaine d'enseignants, mais nous sous-traitons la relation client à un centre d'appels prestataire », confirme Ronan Le Boulaire, président d'Arcan. Huit agences de proximité à Bordeaux, Grenoble, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris et Strasbourg sont opérationnelles et six autres agences sont en cours de réouverture, dans des locaux de taille inférieure, à Lille, Montpellier, Toulouse, Tours, Le Havre et Saint-Etienne. « Nous allons étendre le réseau par un développement en franchise », fait savoir Ronan Le Boulaire sans toutefois donner une ambition précise.

Le modèle hybride de PermiGo, reposant sur des services en ligne pour l'apprentissage du code et des agences physiques, est maintenu. Des nouveautés, aussi bien dans l'offre que dans les outils pédagogiques, sont en test pour évaluer leur adéquation avec les besoins. Ainsi, un simulateur de conduite est en phase d'expérimentation dans l'agence parisienne et une offre de formation au permis sur voiture à boîte automatique est à l'essai à Nantes.

Mais le président d'Arcan mise surtout sur une nouvelle offre de forfait illimité. « Le nombre d'heures moyen pour obtenir son permis de conduire en France est de 37 heures de conduite. Nous sommes donc largement au-dessus des formules de 20 à 25 heures traditionnellement proposées. Cela génère un mécontentement et constitue un piège pour les candidats qui paient, au final, un coût bien plus élevé que prévu. C'est pourquoi IllimiGo constitue une véritable innovation », estime Ronan Le Boulaire. Cette offre au prix de 1 690 €, actuellement en test à Marseille, devrait donc être généralisée à l'ensemble du réseau.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide