Fermer la publicité

Mondial des Métiers : les nouveaux enjeux de l'emploi

le 03 février 2017 - Jacques DONNAY - Services

Mondial des Métiers : les nouveaux enjeux de l'emploi
DR - Le Mondial des métiers face à ses nouveaux défis

L'édition 2017 du Mondial des Métiers, qui se tiendra du 2 au 5 février à Eurexpo, devrait réunir plus de 120 000 visiteurs avec l'ambition d'apporter des réponses concrètes aux nouveaux défis de l'emploi et de la formation.

Plus de 600 métiers et fonctions présentés sur 27 000 m2 de surfaces d’exposition, dont 100 métiers en démonstration ou faisant l’objet d’animations, quelque 4 000 personnes mobilisées pour présenter les métiers et les dispositifs de formation adaptés à chacun, dont 1 700 jeunes en formation et 700 formateurs français, européens et internationaux francophones… Les chiffres suffisent à résumer l’importance de la 21ème édition du Mondial des Métiers. Un rendez-vous qui devrait fédérer plus de 120 000 visiteurs cette année.
Conçu à l’origine, à la suite de l’organisation par l’AROM (Association Régionale pour l’Orientation la promotion des Métiers) des 33èmes Olympiades des Métiers à Eurexpo, au mois d’octobre 1995, pour répondre aux questions d’un public jeune, le Mondial des Métiers a considérablement élargi sa cible et la palette de ses visiteurs. Au point de devenir, aujourd’hui, le rendez-vous incontournable de tous ceux qui sont en quête d’une voie pour aborder le monde du travail, voire pour le réintégrer, quelque soit leur âge.
Les organisateurs ne s’y trompent pas, soulignant l’augmentation du nombre d’adultes recensés sur le salon en 2016 (+ 43 %) et rappelant qu’une formation professionnelle revisitée tout au long de la vie est un gage de réussite. « Les nouvelles démonstrations de métiers et les nouveaux outils développés en 2017, comme l’Infolab, le jeu TagTon Métier et le Hackathon des Métiers, favorisent la découverte des métiers et une meilleure compréhension de ce qu’ils seront dans le futur, analyse Jacques Vallerant, Président de l’AROM. Dans un monde où plus de 60 % des métiers seront nouveaux ou auront été transformés sous l’influence du numérique d’ici à 2022, les compétences nécessaires pour les exercer vont aussi évoluer. L’enjeu du Mondial des Métiers est d’accompagner concrètement ces mutations. »

Jacques Donnay





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide