Fermer la publicité

Le Salon Automobile de Lyon pensé pour le business

le 12 juillet 2017 - Stéphanie POLETTE - Services

Le Salon Automobile de Lyon pensé pour le business
DR - Un salon tourné vers le client

La deuxième édition de l'événement revisité ouvrira ses portes à Eurexpo Lyon du 28 septembre au 2 octobre. Imaginé comme une grande concession dédiée à la séduction des consommateurs, le salon qui se tient sur cinq jours sera ponctué d'animations pour atteindre 60 000 visiteurs contre 55 000 en 2015.

45 000 m2 d’exposition. 45 marques proposées par des distributeurs exclusivement lyonnais. 90 % des marques du marché ont confirmé leur venue sur le salon. 250 voitures à l’essai pour accompagner les ventes. La deuxième édition, en biennale, du Salon Automobile de Lyon peaufine son concept qui a séduit les visiteurs (quelque 55 000 en 2015) et les distributeurs (près de 1 300 ventes ont été recensées en 2015, hors retombées) il y a deux ans, après une interruption de la manifestation.

« GL events a mis en place un événement qui correspond aux attentes économiques des distributeurs, évoque Elie Cunat, président du comité stratégique du Salon Automobile de Lyon. Les stands ont été conçus à destination des visiteurs pour qu’ils puissent voir les voitures et, surtout, les essayer, ce qui est plus difficile à Paris ou sur les salons internationaux. C’était le concept qu’il nous fallait. » Même les marques de prestige proposent ces espaces ouverts, dédiés à la visite des voitures et tournés vers le client.


Les animations du village du sport auto avec simulateurs, piste électrique, piste extérieure, camions de compétitions, expositions de voitures Berliet, de cabriolets américains ou de 205 GTI contribuent à accroître le trafic des visiteurs sur l’événement.

Le salon se déroule dans un contexte plutôt favorable. Le marché de l’automobile a été marqué par une forte dynamique en 2016 avec + 5 % d’immatriculations et 2 millions de nouvelles immatriculations au niveau national. « Début 2017 confirme cet élan, souligne Anne-Marie Baezner, directeur du Salon Automobile de Lyon. Le Rhône performe davantage que le marché national avec, sur les quatre premiers mois de 2017, une progression de 8 % des immatriculations. »

Devant le succès de l’édition 2015, « nous avons partagé les bonnes pratiques avec un confrère à Madrid pour dupliquer notre modèle lyonnais », précise Anne-Marie Baezner qui compte accroître la fréquentation du salon grand public pour atteindre les 60 000 visiteurs.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide