Fermer la publicité

70 % des entreprises numériques freinées dans leur croissance

le 10 mai 2017 - Stéphanie BORG - Services

Malgré une forte croissance génératrice d'emplois, la filière numérique d'Auvergne Rhône-Alpes est encore limitée dans son développement par une pénurie de ressources et un manque d'attractivité internationale. Un constat tiré du 2e Observatoire du numérique EY/Digital League.

Avec près de 60 000 emplois en 2015, dont 47 000 uniquement pour les logiciels, jeux et services, la filière numérique régionale conserve sa première place des régions françaises hors Ile-de-France – loin devant avec ses 268 000 emplois. Malgré cette position de challenger, Auvergne Rhône-Alpes affiche, en comparant les tailles respectives des deux régions, un taux de croissance de 10,8 % entre 2011 et 2015, contre 2,3% pour l'Ile-de-France et +6 000 emplois crées au cours de cette période.

"Le numérique a compensé les emplois perdus par les secteurs industriels phares de la région comme la chimie, la métallurgie, la fabrication de machines et l'agroalimentaire en créant des emploi stables, majoritairement en CDI aux niveaux de qualification élevé", commente Jean-Michel Bérard, co-président de Digital League, le tout nouveau cluster de la filière en Auvergne-Rhône-Alpes.

Malgré ces bonnes performances et des entreprises confiantes pour 2017, 83 % des entreprises interrogées prévoient une croissance élevée (dont 30 % en progression de plus de 20%), les difficultés de recrutement restent encore, pour 7 entreprises sur 10, le premier frein à ce développement.

"En plus d'un marché de l'emploi en tension, les écoles et les centres de formation commencent, elles aussi, à avoir des difficultés pour attirer des candidats, car les métiers du numérique peinent à séduire. Un constat encore plus prononcé pour la population féminine", poursuit Catherine Bocquet, co-présidente de Digital League. Par ailleurs, la filière numérique de la région ne parvient pas à profiter des projets d'investissements étrangers en la matière, pour le moment majoritairement captés par la région Ile-de-France.

"Le numérique est l'une des priorités de la région Auvergne-Rhône-Alpes, commente Juliette Jarry, vice-présidente déléguée aux infrastructures, à l'économie et aux usages numériques. Cela se traduit par de multiples projets dont le Campus Numérique, mais aussi par une série de mesure de sensibilisation au numérique à venir dans une démarche d'actualisation permanente des connaissances".



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide