Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Grand Hôtel Dieu Un chantier historique à tout point de vue

le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Grand Hôtel Dieu Un chantier historique à tout point de vue
Michel Godet

Ce n'est pas le chantier du siècle pour Eiffage, habitué aux opérations monumentales comme le viaduc de Millau ou l'Opéra de Sydney, mais pour le constructeur également promoteur de l'opération, le Grand Hôtel Dieu constitue malgré tout une opération majeure mâtinée d'affects et de contraintes en tous genres, eu égard à l'histoire et à l'implantation d'un site résolument incontournable à Lyon.

 

Bernard Vitiello et Thierry Brossard
  • Bernard Vitiello et Thierry Brossard

 

L’opération est risquée et coûteuse mais elle sera rentable assure-t-on à Eiffage. « Les difficultés se cumulent compte tenu de la situation géographique des lieux nécessitant une logistique fine du personnels (près de 1 000 personnes) et des véhicules de chantier mais également de la typicité des lieux : vastes, contraignants techniquement et classés aux Monuments historiques. « C’est un programme incontournable porté par toute l’équipe lyonnaise  » résume Thierry Brossard, directeur du projet à Eiffage Construction.
Et ce dernier de préciser l’origine des premières difficultés : « Dès la phase de consultation, nous n’avons seulement eu le droit qu’à trois visites du site et à des plans incomplets voire pour certains d’entre eux faux ».
Les fouilles archéologiques sont de nature à freiner l’avancée du projet mais Bernard Vitiello, directeur régional de Eiffage Immobilier préfère évoquer « une accumulation de contraintes » qui ont financièrement pesé. « Sans donner de montant correspondant, le chantier de l’Hôtel Dieu à fait l’objet d’aléas significatifs » explique-t-il.
En revanche, le site classé partiellement, et élément notoire, le bâtiment neuf du programme aussi, implique des avantages « non négligeables, avec des facilités liées aux autorisations de construire et à une certaine simplification administrative ».
Autre caractéristique de l’opération, Eiffage en est l’investisseur unique en gérant ces deux programmes en un, d’un côté le chantier de l’hôtel Intercontinental (avec comme pertenaire Generim) et de l’autre celui des sites de bureaux, de commerces, de logements ainsi que la celui de la Cité internationale de la gastronomie.
Financièrement, l’opération devrait être rentable avec une revente au Crédit Agricole Assurances du Grand Hôtel Dieu pour un montant non communiqué. L’objectif pour Eiffage étant bien évidemment étant de vendre au-delà du coût de construction initial chiffré à 200 M€. La livraison de la totalité du programme est prévue fin 2018.
Julien Thibert

Repères
50 000 m2 de surface globale
40 000 m2 bâtiments réhabilités et reconvertis
11 500 m2 de constructions neuves
13000 m2 de bureaux
17635 m2 de commerces boutiques et restaurants




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide