Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Gault&Millau : Jean-Alexandre Ouaratta un grand de demain

le - - Gastronomie / Vins

Gault&Millau : Jean-Alexandre Ouaratta un grand de demain
Michel Godet - Légende: Côme de Chérisey avec Jean-Alexandre Ouaratta (Château de Bagnols)

A l'occasion du Gault&Millau Tour 2018 qui s'est déroulé à l'Abbaye Paul Bocuse, une quinzaine de trophées ont été décernés. Parmi les distingués, Jean-Alexandre Ouaratta et Stéphane Buron.

Sans nul doute, l'esprit Gault&Millau, incarne la gastronomie familiale. Son directeur général, Côme de Chérisey, ainsi, est un véritable découvreur de talents, un initiateur de tendances, en mettant en avant des chefs, des produits et d'autres savoir-faire régionaux. Gault&Millau n'a de cesse d'aller au devant de chefs, jeunes ou moins jeunes, confirmés ou débutants pour les consacrer, les encourager, toujours sous le double signe de la convivialité et du respect.

A tout seigneur, tout honneur, l'excellence du Trophée Gault&Millau d'Or revient donc à Stéphane Buron, compagnon de piano de Michel Rochedy (le Chabichou – Courchevel). «Leur cuisine à quatre mains magnifie les produits, des plus simples aux plus luxueux dans un cadre incontournable » note Marc Esquerré, rédacteur en chef du Guide France.

Quant au grand de demain, Jean-Alexandre Ouaratta (Château de Bagnols), a su magnifier une cuisine qui lui ressemble : pleine de sensibilité, de saveurs, de délicatesse, sans pour autant être ostentatoire. A n'en pas douter, il faut suivre ce jeune chef qui, pas à pas et en toute discrétion, est promu à un très bel avenir.

Légende: Côme de Chérisey avec Jean-Alexandre Ouaratta (Château de Bagnols)




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide