Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Jean-Yves, Patrick et Corinne, la dernière création du collectif ÈS

le - - Spectacle vivant

Jean-Yves, Patrick et Corinne, la dernière création du collectif ÈS
E. Zeizig - Jean-Yves, Patrick et Corinne du Collectif ÈS

Le collectif ÈS, compagnie régionale plutôt prometteuse présente sa nouvelle production au Théâtre du Vellein, à Villefontaine. Une création joyeusement baptisée Jean-Yves, Patrick et Corinne, un titre aussi facétieux et énigmatique que ses auteurs.

Ils sont trois. Trois jeunes gens issus du CNSMD de Lyon (Conservatoire national supérieur de musique et de danse) qui ont décidé de fonder un collectif, ÈS, à peine leur diplôme de danseurs en poche, tout en continuant d'être interprètes dans d'autres projets.

Leur réunion a pour objet « d'explorer, de fouiller, de créer, à trois. Un collectif qui s'entend comme une entité constituée de plusieurs personnes, prenant la parole comme un groupe, ou chaque personnalité impliquée est concernée. Une dimension collective qui rassemble, réunit, se construit et construit ceux qui la compose »

Jean-Yves, Patrick et Corinne, leur troisième production se propose d'explorer la notion de copie, et par extension de plagiat et d'appropriation, question éminément cruciale dans tous les arts. Parce qu'ils n'aiment rien tant que brouiller les pistes, ils ont composé un « trio à cinq », où il est question « d'identité, de l'action de s'approprier, de prendre pour sien, de faire nôtre, de ramener à soi, de Bonnie Tyler, de l'aérobic, de notre construction du sujet, du trio, de la création ».

Après 10 semaines de travail, le Collectif ÈS, qui a gagné en visibilité après le prix du public du concours Reconnaissance en 2014, présente ce nouvel opus, au théâtre du Vellein (une scène à suivre pour celles et ceux qui s'intéressent aux arts chorégraphiques et aux nouvelles formes de spectacle vivant) à Villefontaine avant de partir en tournée à Givors et Échirolles, cette année puis Valence et Clermont-Ferrand en 2018.

À n'en pas douter, une pièce à la danse physique, ludique et drôle, entre savant et populaire, entre virtuosité et gestes du quotidien, entre écriture précise et improvisation obligée. Et l'enthousiasme communicatif en bandoulière de Sidonie Duret, Émilie Szikora, Jérémy Martinez et leurs deux nouveaux danseurs Adriano Colletta et Alexander Standard !

G.V.P.

Théâtre du Vellein, 10 octobre, http://theatre.capi-agglo.fr




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide