Fermer la publicité

"L'exercice illégal de l'expertise comptable nuit aux entreprises et à la profession"

le 05 avril 2017 - Julien THIBERT - Homme ou femme de la semaine

"L'exercice illégal de l'expertise comptable nuit aux entreprises et à la profession"
DR - Virginie Meunier-Regaldo

En poste depuis 2003 à l'Ordre des experts-comptables Rhône-Alpes, Virginie Meunier-Regaldo vient d'être nommée secrétaire générale, en plus de sa fonction de directrice juridique, à l'Ordre. Elle dirige notamment un service entièrement consacré à la lutte contre l'exercice illégal qui parasite la profession.

Nombreuses encore sont les entreprises à ne pas vérifier le pedigree des structures d’expertise comptable dont elles s’attachent les services notamment pour la tenue de leurs comptes. Pour preuve le nombre croissant de litiges que gère l’Ordre des experts-comptables Rhône-Alpes. « Nous comptabilisons 170 dossiers actifs relatifs à l’exercice illégal de la profession. Ce chiffre est en progression constante malgré nos
efforts de communication notamment auprès des chambres consulaires (CCI et CMA) et des syndicats patronaux (Cpme et Medef ) » confie Virginie Meunier-Regaldo qui pilote un service
dédié de trois personnes.
« Les profils d’entreprises touchées sont multiples mais l’enjeu reste le même : la sécurité et la viabilité des entreprises ! Une déclaration fiscale erronée peut être lourde de conséquences. Les procédures en justice sont le plus souvent des référés civils mais peuvent relever aussi du pénal » prévient l’experte qui regrette que les entreprises n’aient pas le réflexe de vérifier a minima si la structure sollicitée est inscrite à l’Ordre des
experts-comptables. « Il est courant que les chefs d’entreprises, effectuent une simple recherche sur Internet, cliquent sur la première structure référencée et n’aillent pas plus loin dans les vérifications. Et l’argument financier ne tient pas, car bien souvent on se rend compte que ces structures sont plus chères que les tarifs conventionnés ! »
L’enjeu est taille, bien sûr pour la santé financière des entreprises mais également pour l’Ordre des experts-comptables lui-même puisque en tant que profession réglementée, celle-ci doit protéger les tiers mais aussi ses membres. « Si l’on veut une profession forte, il faut une institution forte, et c’est pourquoi nous mettons tout en oeuvre pour légitimer cette réglementation régulièrement remise en question ».

Plus d’informations sur l’exercice illégal de la profession d’expert-comptable : www.compta-illegal.fr / http://www.rhonealpes.experts-comptables.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide