Fermer la publicité

Quand la jeunesse rencontre l'entreprise

le - - Economie

Quand la jeunesse rencontre l'entreprise

Pour mobiliser de nouvelles entreprises et guider davantage de jeunes, l'Institut Télémaque a organisé une journée de rencontres et de témoignages de parrains, marraines, filleuls et partenaires au sein de l'université Lyon 3.

Association créée en 2005, l'Institut Télémaque relance l'ascenseur social en accompagnant des jeunes collégiens motivés. Issus de milieux modestes, ils sont parrainés par des professionnels du monde de l'entreprise tout au long de leur scolarité, de la 5e à la terminale. Repérés par les enseignants pour leurs aptitudes, leur assiduité et leur volonté, ces élèves sont alors encouragés et suivis dans leur projet. Le trinôme référent pédagogique, filleul et parrain trace désormais sa voie car depuis dix ans, 950 jeunes ont bénéficié de ce tutorat. Leur taux de réussite au bac est de 97 %. « L'objectif est d'atteindre 1 500 jeunes en 2020 », précise Ericka Cogne, directrice générale de l'institut Télémaque.
Avec désormais 1 900 parrains et marraines, 70 entreprises partenaires, dont 31 en Rhône-Alpes et 100 établissements scolaires classés en REP, Télémaque est un acteur engagé auprès de l'éducation nationale. « La France est un pays inégalitaire en matière d'éducation. Télémaque apporte une réponse concrète à l'accompagnement et permet à des élèves de suivre la filière qu'ils désirent, » souligne Thierry de la Tour d'Artaise, PDG du groupe Seb et président de l'Institut Télémaque Auvergne-Rhône-Alpes. L'institut souhaite ainsi valoriser la filière professionnelle, moteur d'épanouissement des jeunes, au même titre que l'excellence. Car la mission de Télémaque ne s'arrête pas à la réussite scolaire. Elle donne la chance aux filleuls de découvrir des univers souvent inaccessibles, comme ceux de la culture ou de l'entreprise. Les sorties entre filleuls et parrains apportent une ouverture vers de nouveaux horizons et procurent des repères de réussite sociale et professionnelle.

A.G.-P.

Un tandem qui fait sauter les barrières

« Mon avenir était tout tracé, le collège puis le lycée de secteur. Et aujourd'hui, je postule au lycée du Parc pour suivre une prépa après le bac, puis intégrer une école de commerce ! », s'exclame avec une telle joie Angela Leite, qui s'apprête à passer le bac. Lorsqu'elle a été mise en relation par Télémaque avec Dominique Routhier, alors jeune retraitée du groupe Seb, elle était  en classe de cinquième au collège Victor Schoelcher à la Duchère. Après avoir fait connaissance avec ses parents, sa marraine lui propose des sorties ludiques et des activités culturelles, lui ouvre les portes de son entreprise par le biais d'un stage et l'encourage à poursuivre des études parce qu'elle présente des capacités et une motivation indéniables. « C'est une élève brillante, promise à un bel avenir. Elle est désormais beaucoup moins timide. Notre parcours ensemble est une belle aventure. » Dominique Routhier permet également à la jeune lycéenne de s’initier à l’équitation et d’apprendre à jouer de la guitare. « J'ai aussi découvert l'opéra qui ne faisait pas partie de mon monde. J'ai pris confiance en moi et en l'avenir. »




Agnès GIRAUD-PASSOT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide