Fermer la publicité

La Maison d'Ambronay : l'école buissonnière de Nathalie Schlienger

le - - Evasion / Tourisme

La Maison d'Ambronay : l'école buissonnière de Nathalie Schlienger
Photo : Michel GODET

Décidément la discrète petite cité d'Ambronay fait tout pour nous séduire. Au-delà de son désormais réputé festival de musique baroque, du charme de ses ruelles, de la gourmandise de son restaurant toqué et étoilé L'Auberge d'Ambronay, c'est La Maison d'Ambronay, des chambres d'hôtes classées 4 épis, qui illumine le village depuis la fin de l'année dernière.

Sa propriétaire, Nathalie Schlienger vient de se voir décerner fin avril, la récompense enviée de « Coup de cœur national des chambres d’hôtes » par les Gites de France, et accède par la même à la catégorie « Charme » du groupement. Son histoire est peu banale : Nathalie décide en 2015 de changer de vie et d’acheter l’ancienne école communale ambrunoise René-Cassin, devenue trop petite, avec tous ses souvenirs !

Avec cette acquisition, l’ancienne dirigeante d’une imprimerie lyonnaise retourne de l’offset (fusse-t-elle numérique) à la plume Sergent Major et à l’encrier, en prenant possession de ce lieu jadis dédié aux seuls écoliers du village. Il lui aura fallu plus d’une année pour découvrir cette pépite qui est rapidement devenue SON coup de cœur. Celui d’une nouvelle vie. Ajoutez à cela, durant presqu’une année, des travaux à n’en plus finir, avec découragement parfois mais surtout avec espoir, et les 1 000 m2 de l’école René-Cassin sont devenus « La Maison d’Ambronay ».

 Toutes les composantes d’une véritable école, du tableau noir au Bescherelle

 Dans l’esprit « école », sans dénaturer ce lieu plein de souvenirs, ce sont désormais quatre chambres d’hôtes spacieuses (la plus petite mesure 50 m2 !), d’une capacité totale de 11 personnes, qui sont disponibles, au pied de l’abbatiale chargée d’histoire et en face du restaurant gastronomique. Le décor est ainsi planté pour faire l’école buissonnière sur la route Lyon - Genève, non loin de Bourg-en-Bresse et de la Dombes enjôleuse.

Au delà des travaux herculéens réalisés sous la houlette de Franck Boguenet, Nathalie Schlienger a décoré sa maison avec goût et délicatesse, incluant toutes les composantes d’une véritable école, du tableau noir au Bescherelle. Ajoutez à cela une cuisine conviviale et équipée à la disposition des clients, une cour de récréation arborée avec deux authentiques marelles, la traditionnelle cloche, une boutique, voire des estrades dans quelques chambres… La douceur de vivre, mitonnée par Nathalie, aux petits soins, attentionnée et discrète.

Bien entendu, l’esprit écolier n’interdit pas le confort, qui va des literies de haute qualité au Wifi en passant par le barbecue ou encore les espaces détente…

Qu’il est doux et agréable de retourner à l’école dans ces conditions !

La Maison d'Ambronay, 46, Grande-Rue à Ambronay, Nathalie Schlienger, tél. 07 82 32 90 79




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide