Fermer la publicité

La Région a foi en Fourvière

le 29 mars 2017 - Agnès GIRAUD-PASSOT - Collectivités

La Région a foi en Fourvière
© DR

Les travaux visant à donner un nouvel élan au site de Fourvière ont commencé. La Région Auvergne-Rhône-Alpes en est le premier financeur public.

«  Fourvière n’était pas à la hauteur de l’accueil des 2,5 millions de visiteurs annuels qui se pressent sur l’esplanade. On devait faire quelque chose de très audacieux pour mieux les servir. » Le cardinal Philippe Barbarin se réjouit de ce défi qui a permis d’engager des travaux d’envergure pour donner une nouvelle ouverture au site. Le diocèse est un partenaire financier aux côtés de la Fondation Fourvière, des nombreux donateurs et mécènes de la ville de Lyon, de l’État (Drac) et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette dernière contribue au projet de réhabilitation par un soutien de 2,5 M € sur les 18 à 20 M € du budget total. Laurent Wauquiez salue cette initiative, notamment la conception par Stéphane Bern d’un son et lumière, qui s’intègre dans un cheminement de valorisation des sites régionaux. « Fourvière sera la porte d’entrée des grands sites historiques et des sanctuaires de la région. Les visiteurs pourront aller de Notre-Dame du Puy-en-Velay aux églises baroques de Savoie. »
Le chantier a démarré fin 2016 par la maison des Chapelains, au nord de la basilique, qui sera transformée en un restaurant d’application des Apprentis d’Auteuil, une table d’hôtes et des logements pour des jeunes en service civique. Un pavillon d’accueil sera ensuite construit à l’entrée du site, en même temps qu’un comptoir gourmand et une boutique de souvenirs, à la place de l’actuel abri du pèlerin. Un centre d’exposition, de réceptions et de séminaires, un restaurant et des logements pour les prêtres remplaceront ensuite la Maison carrée, au sud. Puis, en 2018, sous l’esplanade qui sera alors végétalisée, un espace découverte de 600 m2 sera consacré à l’histoire de Fourvière. Un parking souterrain de 120 à 170 places augmentera la capacité d’accueil. Un chemin belvédère contournera enfin la basilique par son chevet. Les travaux devraient s’achever en 2020.
En rendant le site plus accueillant et plus convivial et en proposant différents parcours spirituels, culturels et contemplatifs, Fourvière donne un nouveau souffle à son histoire, débutée il y a près de 150 ans.





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide