Fermer la publicité

Laurent Espine prend la tête du réseau Idrac

le 08 mai 2017 - Stéphanie BORG - Homme ou femme de la semaine

Laurent Espine prend la tête du réseau Idrac
Photo DR - Laurent Espine, directeur du réseau Idrac

Laurent Espine, qui a déjà dirigé plusieurs écoles de l'enseignement supérieur, prend la direction du réseau Idrac, un ensemble composé de 5 écoles dont l'Idrac Business School.

Après quelques années dans l'industrie automobile comme directeur de production, Laurent Espine prend le chemin de l'enseignement supérieur. "Très vite, j'ai donné des cours du soir et le samedi matin. C'est à cette occasion que mon goût pour la formation s'est développée", analyse l'ingénieur diplômé du CNAM. Il dirige d'abord un centre de formation de l'UIMM, où il développe les formations d'ingénieur en alternance et se tourne ensuite vers la Picardie, où il dirige, successivement, les écoles d'ingénieurs du CNAM et l'Institut des cadres supérieurs de la vente. Là aussi, il s'attache à développer la formation continue et l'alternance, "un modèle qui ouvre les portes de l'emploi tout en donnant accès au plus grand nombre à l'enseignement supérieur", souligne-t-il.

Fin septembre 2016, après quelques années à la direction du réseau EPSI, il devient directeur général adjoint du réseau Idrac aux côtés de Jean Charroin, à qui il vient de succéder.
"Nous allons poursuivre son plan d'action et la stratégie qu'il a initiée en gardant cette volonté de conserver un haut niveau de qualification académique. Nous allons également accentuer nos efforts sur la formation continue, qui, si elle est très présente sur le campus de Lyon, n'est pas autant développée ailleurs", souligne le nouveau directeur du réseau Idrac (Idrac Business School, ESAIL, IEFT, IET et Sup'de Com, 9 campus en France) dont le siège est à Lyon. 
Un campus "modèle" qui inaugurera à la rentrée 2017 une extension, destiné, entre autres, à accueillir une 30e de collaborateurs travaillant pour le groupe. Il prépare également l'inauguration d'un nouveau campus sur le modèle lyonnais à Nantes et le déménagement du campus parisien dans le quartier de la Défense, à Paris.

A 47 ans, le directeur du réseau, très engagé dans son club parisien du Lions Clubs International, ambitionne également d'intégrer son groupe à la Conférence des grandes écoles. L'acte de candidature est déjà en cours.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide