Fermer la publicité

Le Beaujolais donne de la voix

le 21 novembre 2016 - Charlotte MOUNARD - Musique

Le Beaujolais donne de la voix
© Lucie Sassiat - La jeune Lyonnaise Pomme, à l'affiche du festival

Jusqu'au 20 novembre, le festival Nouvelles voix en Beaujolais célèbre une fois encore la jeune scène française et internationale.

De Villefranche à Gleizé, en passant par Limas, Arnas, Jassans-Riottier… Les décibels vont exploser un peu partout au pays du gamay. Fondé en 2005 à l’initiative du théâtre et de la communauté d’agglomération de Villefranche-Beaujolais, le festival de la jeune création chanson risque bien, cette année encore, de mettre tout le monde d’accord. Du rock, de la pop, de l’électro, de la chanson française… Pour cette 12e édition,  pas moins de 18 concerts en 7 jours.

Et si, comme à l’accoutumée, le théâtre de Villefranche fait office de scène principale en accueillant les têtes d’affiches Naïve New Beaters, Fishbach, Grand Blanc et le phénomène A-Wa (lire ci-contre), ne dédaignez pas pour autant les lieux satellites du festival, associés depuis les origines à la manifestation. Vous aurez ainsi l’opportunité d’y découvrir de jeunes artistes aux styles bien affirmés. À commencer par Pomme, jeune chanteuse lyonnaise qui nous berce avec ses mélodies folk et country, à l’affiche du centre culturel de Gléteins le mardi 15 novembre. Mais aussi Ala.ni, ancienne choriste de Damon Albarn, qui se lance en solo au théâtre de Gleizé, le mercredi 16.


D’année en année, le festival n’a cessé de se développer, s’ouvrant progressivement à toutes les esthétiques des musiques actuelles, et renforçant son identité de découvreur de jeunes talents. Conçue par Alain Moreau, directeur du théâtre de Villefranche, et Olivier Boccon-Gibod, producteur chez Caravelle, la programmation de Nouvelles voix en Beaujolais produit toujours la même recette : un empilement de coups de cœur. Il faut dire que les organisateurs ont indubitablement du flair. L’an dernier, ils avaient déjà réuni un plateau en argent massif avec les psychédéliques Hyphen Hyphen ou encore Radio Elvis.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide