Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le Carré de Soie tisse sa toile

le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Le Carré de Soie tisse sa toile

Le projet urbain du Carré de Soie devient peu à peu réalité dans le paysage de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin. Territoire de développement pour les entreprises et lieu de vie pour les habitants, le quartier jouit d'une situation stratégique.

« Qui aurait pu imaginer qu'on assisterait à un tel développement de ce quartier en déshérence partagé entre deux communes ? » s'est interrogé David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon lors de la visite, jeudi 8 février, de ce nouveau territoire en pleine effervescence. Le projet ambitieux porté par tous les acteurs locaux s'appuie sur un partenariat avec les opérateurs privés, propriétaires, promoteurs ou investisseurs, notamment en matière de maitrise foncière. Mais il est avant tout né avec la création des nouvelles lignes de transport, métro A, tramway T3, Rhonexpress, bus, parcs relais vélos et voitures, qui le positionnent à quinze minutes du centre de Lyon, de la Part-Dieu et de l'aéroport Saint-Exupéry. A proximité immédiate du grand parc de Miribel Jonage, le Carré de Soie accueille aujourd'hui plus de 18 000 habitants et 15 000 salariés.

La collaboration avec les habitants a permis de faire émerger la conception moderne d'un nouveau quartier qui porte les valeurs de mixité, de lien social, de respect d'identité et du patrimoine. « Vaulx-en-Velin est une ville qui se repense depuis longtemps en tenant compte de l'avis des habitants. L'enjeu est qu'ils s'approprient le projet », affirme Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin. Dans cette commune, c'est sur le site emblématique de l'ancienne usine TASE, usine Textile artificiel du sud-est installée en 1924, que s'est engagée la transformation urbaine du Carré de Soie. Le programme d'aménagement, qui va se déployer jusqu'en 2030, prévoit la réalisation de 5 000 logements permettant d'accueillir 6 500 habitants et plus de 8 000 salariés. La construction de 2 000 logements d'ores et déjà été mise en œuvre, s'accompagne d'une offre tertiaire sur 200 000 m2 autour du pôle de transports en commun. Elle vise l'accueil de TPE et PME, comme Adecco et Alstom Transport qui se sont installées dans de nouveaux bâtiments, mais également des projets innovants de requalification comme Bel Air Camp. L'immeuble View One, développé par Altarea Cogedim, inauguré le 8 février, s'impose comme la figure de proue de ce quartier destiné à devenir l'un des grands pôles attractifs de la métropole. Construit sur onze niveaux et 16 000 m2 de surface, ce premier immeuble dédié aux activités tertiaires a déjà conquis plusieurs entreprises locales et nationales : Ninkasi, ATOS, Lyon Métropole Habitat, MCE-5, Bollé Safety. Une nouvelle étape au cœur de ce chantier titanesque vient ainsi d'être franchie. « Cela paraît long pour ceux qui vivent mais c'est court pour une telle opération d'urbanisme », souligne Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne.

A.G.-P.




Agnès GIRAUD-PASSOT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide