Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le mécénat a sauvé le Musée Miniature et Cinéma

le - - Les musées dans tous leurs états

Le mécénat a sauvé le Musée Miniature et Cinéma
© : DR - Le miniaturiste Dan Ohlmann est épaulé par Gisela Oeri, mécène Suisse.

Installé depuis 2005 dans la prestigieuse Maison des avocats, classée, au cœur du Vieux Lyon, ce musée privé doit son salut à un mécène. Après des années difficiles, il est à l'équilibre financier depuis 2008.

La Palais de la miniature a évolué pendant dix ans rue Juiverie. L’aventure du miniaturiste Dan Ohlmann s’arrête en 2000. Ses œuvres sont vendues. Durant cinq ans, il travaille sur un projet, grâce à la rencontre avec Gisela Oeri, un mécène Suisse (ex-présidente du FC Bâle), également propriétaire du Musée de la Poupée de Bâle. Elle acquiert la Maison des avocats, en plein cœur de Saint-Jean pour servir d’écrin, dans un premier temps, aux miniatures de Dan Ohlmann, qu’elle rachète, dans le nouveau Musée Miniature et Cinéma. « Elle met à disposition les 2 000 m2 de la bâtisse depuis 2005, évoque Viviane Chareyre, qui s’occupe de l’administration de la SARL Miniatures, Dan Ohlmann exploitant le musée. Madame Oeri a acquis en 2008 les décors du film « Le Parfum » qui a donné une deuxième activité au musée. » En 2005, à sa réouverture, le musée a totalisé 75 000 entrées. En 2015, il a accueilli 170 000 visiteurs, dont près de 20 % d’étrangers.

« Avec un chiffre d’affaires de 1,2 M€ en 2014, les recettes proviennent uniquement des entrées et des ventes à la boutique. » Aucune subvention publique n’est accordée à ce musée. « Dan Ohlmann tient à l’indépendance, affirme Viviane Chareyre. En moyenne, 200 000 € sont investis chaque année dans de nouvelles miniatures, l’installation d’expositions temporaires ou l’acquisition de décors de cinéma. « Nous ne faisons pas de revente pour le moment. Mais pourquoi pas si le musée était un jour en difficulté. Il existe un réel marché des objets du cinéma que les studios vendent aux enchères. »

Parfaitement intégré dans la ville, voire moteur pour le tourisme, le Musée Miniature et Cinéma est partenaire de la City Card proposée par l’Office du tourisme et des congrès du Grand Lyon. « Nous la vendons à l’accueil. » Une promotion complémentaire au bouche-à-oreille qui constitue l’essentiel de la communication. L’entreprise dirigée par Dan Ohlmann emploie 11 salariés. En 2014, la convention qui permet au musée d’occuper la Maison des avocats a été reconduite pour 10 ans avec son mécène Suisse.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide